Ce brevet Facebook qui fait vraiment peur

Facebook

Les géants de l'IT déposent des brevets à tour de bras, plusieurs par jour pour certains, et la plupart ne débouchent sur rien. Mais ce n'est pour autant qu'il faut les ignorer. Facebook vient ainsi de déposer un brevet qui pourrait influer directement sur vos vies, littéralement, puisqu'il concernerait votre capacité à contracter un crédit.

Intitulé « Autorisation et authentification basée sur le réseau social de l’individu« , il s’agirait d’utiliser le réseau social, et plus particulièrement vos amis, pour évaluer la capacité d’un client/utilisateur à contracter un crédit. Comme il est précisé dans ledit brevet :

Lorsqu’un individu demande un prêt, le prêteur examine les scores de crédit des membres du réseau social de l’individu qui est connecté à cet individu via un nœud autorisé. Si le score de crédit moyen de ces membres atteint le score de crédit minimum, le prêteur continue d’examiner la demande de prêt. Sinon, la demande est rejetée.

Ainsi, plus vous auriez d’amis en difficulté pour rembourser leurs prêts, plus le prêteur pourrait être réticent à vous accorder un, et inversement.

Évidemment, ce brevet risque fort de ne jamais être utilisé, du moins tel quel. Les utilisateurs seraient alors enclins à filtrer drastiquement leur réseau d’amis, nuisant grandement à l’impact de Facebook sur ses utilisateurs. Mais c’est une preuve supplémentaire, s’il en fallait, que les entreprises sont de plus en plus attirées par l’idée d’utiliser les données des réseaux sociaux pour évaluer divers paramètres… Neo Finance utilise par exemple le profil LinkedIn pour déterminer la situation professionnelle et la qualité des connexions de leurs clients. Lenddo, elle, scrute les contacts pour détecter les mauvais payeurs…

Tags :Via :Presse Citron
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Bonjour,
    D’une part ce brevet n’influencera pas directement votre vie mais plutôt celles des organismes de crédits qui voudraient utiliser ce type de système, et d’autre part le brevet européen, c’est à dire la partie concernant la protection en Europe ne protège bien sûr pas la partie concernant le crédit (un peu long à expliquer).

    1. Et où est le problème ? Est-il souhaitable de pouvoir prendre un crédit qu’on ne pourra pas rembourser ? Si Facebook peut éviter une nouvelle crise des subprimes, merci Facebook !

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
      1. Après réflexion , oui tu as raison .
        M’enfin bon j’ai réagis à l’article , ce que je souhaitais souligner avant tout c’est que facebook , il faut s’en méfier .Chacun fait ce qu’il veut , il est libre mais qu’on ne vienne pas pleurer sur les conséquences en étant avertis .
        Perso moi je ne m’en sers aucunement , je n’en ai jamais eu besoin et je n’en ressens pas d’utilité , je me sens plus serein et libre sans .

  2. Comme d’habitude avec Facedemerde du grand n’importe quoi ! Et si demain une personne veut contracter un crédit, la banque va vouloir vérifier, comme dit dans l’article, et làààà, aucun compte trouvé, la personne se fout complètement des réseaux sociaux et donc n’est inscrit nul part, qu’est ce qu’il va se passer alors la banque va refuser le prêt parce que la personne n’a pas FaceAlacon ???

  3. Conneries, mais conneries…L’argent ca monte à la tête et fait faire n’importe quoi. Un jour les gens vont en avoir marre de ces conneries et les résaux sociaux basta…

  4. Ce brevet ne sera pas délivré en France ni en Europe car il n’est pas brevetable par chez nous. Seuls les états unis et quelques pays d’Amérique autorisent ce qu’on appelle des méthodes intellectuelles.
    Extrait de l’article L611-10 du code de la PI définissant ce qui est brevetable : 2. Ne sont pas considérées comme des inventions au sens du premier alinéa du présent article notamment : c) Les plans, principes et méthodes dans l’exercice d’activités intellectuelles, en matière de jeu ou dans le domaine des activités économiques, ainsi que les programmes d’ordinateurs ;
    Donc en Europe, peu de répercussions en termes de brevet.
    Par contre, comme ce n’est pas brevetable, ça veut dire que tout le monde peu le faire, mais comme ça existe depuis des années…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité