La salade de l’espace fait déjà du bien sur Terre

salade de l'espace

Aujourd’hui, les six astronautes qui vivent à bord de la Station spatiale internationale (ISS) sont les premiers humains à avoir mangé de la nourriture cultivée dans l’espace. Ils ont mangé de la salade, une laitue romaine rouge pour être précis, et sans le savoir, ce légume est entré dans l’histoire de l’espace. Jusqu’à aujourd’hui, les produits frais n’existaient pas dans l’espace. Et si pendant des années, les agences spatiales ont fait pousser plein de choses dans l’espace, les récoltes ont toujours été envoyées sur Terre pour être examinées, et n’ont pas été mangées.

La laitue romaine n’a pas été immédiatement mangée avec de la vinaigrette. Les feuilles ont été nettoyées avec une lingette désinfectante au citron. Miam. Puis, ils ont pu ajouter une goutte d’huile d’olive et de vinaigre balsamique italien. Les astronautes pourront manger la moitié de la récolte et l’autre moitié va être congelée et renvoyée sur Terre pour analyse. Les antioxydants contenus dans la salade, les myrtilles ou les tomates contribuent à protéger les astronautes des radiations. Manger sa récolte de légume pourrait bien être indispensable pour les missions de longue durée.

Mais les technologies développées par la NASA pour cultiver des légumes dans l’espace ont bénéficié à notre bien-être terrestre.

Des serres moins énergivores

Par exemple, la technologie d’éclairage des serres a été améliorée grâce aux LED développées par Orbital Technologies en partenariat avec le Kennedy Space Center. Les LED ne gaspillent pas d’énergie en produisant de la chaleur et la lumière peut être adaptée à des espèces précises de plantes à divers moment de leurs croissances. La technologie permet aussi de détecter la présence d’une feuille et ainsi allumer que les LED nécessaires pour elle. En tout, le système fait économiser 60% d’énergie.

La salade en sachet bénéficie d’une technologie spatiale

Les serres, qu’elles soient sur Terre ou dans l’espace, produisent de l’éthylène, un gaz (produit par les plantes) qui accélère la maturité des fruits et des légumes. En d’autres mots, tout pourrit plus vite. Dans les années 1990, un partenariat entre l’université du Wisconsin et la NASA a permis de se débarrasser du problème de l’éthylène. En 1995, la ligne de produits Airocide voit le jour après avoir volé dans la navette spatiale.

L’Airocide détruit l’éthylène, les autres composés organiques volatiles mais aussi les bactéries qui se trouvent dans l’air, les mycotoxines, les moisissures, les virus, les odeurs… l’Airocide se retrouve aujourd’hui dans les sachets de salade de supermarchés, mais aussi dans les usines qui traitent de la nourriture, les distilleries, les restaurants, les grands magasins de fleurs… Il est également utilisé en Inde et dans le Golf persique où la distribution et le stockage de nourriture est compliqué.

On utilise aussi l’Airocide pour nettoyer l’air et éviter que les maladies ne se propagent dans les hôpitaux, les laboratoires, les écoles…

Comme souvent les technologies développées pour l’espace ont des répercussions terrestres qui touchent tous les domaines en profondeur. Ainsi l’agriculture spatiale sert dans des domaines aussi divers que la santé, l’industrie alimentaire, l’éducation… Et ça, c’est juste pour une expérience qui se trouve dans un coin de la Station spatiale internationale…

 

Tags :Sources :NASA
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. ………

    La salade c’est déjà un peut naze , mais alors nettoyer à la lingette désinfectante au citron ça doit être immonde … j’aimerais bien comprendre pourquoi ?! ok leurs salades doivent être pétées d’engrais et ya des chance qu’ils en vaporisaient sur les feuilles mais de la à laver les feuilles avec un truc au gout de chiotte ( au sens propre ) alors là … je pige pas …

  2. on trouve des leds agricoles en ventes en france depuis plusieurs années et ca marchait déjà avant cette expérience…
    il faut des leds rouge en croissance et bleu en floraison d’où le violet
    via des variateurs d’intensités pour chaque couleur et des systèmes autonomes gèrent des cycles de 24h, adaptables à la période de la plante
    le reste c’est quoi hydroponie optimisée? aéro ponie? quel est le substrat?

    des particuliers et des professionnels l’utilisent déjà; philips a fait une co-usine géante horizontale et verticale 100% leds; une aute arrive dans le quartier bobo de NY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité