Game of Thrones aura une « fin douce-amère », selon George R. R. Martin

George R. R. Martin

Après cinq saisons phénoménales, et une sixième qui arrivera bientôt, le succès de Game of Thrones n'est plus à démontrer. Mais depuis quelque temps, nombreux sont les fans à vouloir en apprendre davantage sur la fin de la saga. George R. R. Martin promet en tout cas une "fin douce-amère".

Le site Observer.com a eu l’occasion d’interroger l’homme à quoi l’on doit la saga A Song of Ice and Fire. Parmi les nombreuses questions, celle qui nous intéresse aujourd’hui :

La question numéro un que les gens me posent, c’est de savoir si tout le monde sera perdant – une sorte d’horrible apocalypse. Je sais que vous ne pouvez pas en parler très précisément, mais en tant que révisionniste de la fantasy médiévale –

Voici donc la réponse de George R. R. Martin :

Je n’ai pas encore écrit la fin, donc je ne sais pas, mais non. Ce n’est certainement pas dans mes intentions. Je l’ai déjà dit, la fin que je vise sera douce-amère. Je veux dire, ce n’est pas un secret que Tolkien a eu une grosse influence sur moi, et j’adore la manière dont il a terminé Le Seigneur des Anneaux. Ça se termine avec une victoire, mais une victoire douce-amère. Frodon n’est plus jamais le même, il s’en va vers les Terres Immortelles, les autres continuent leur vie. Et puis la Comté – fantastique, je ne comprenais d’ailleurs pas quand j’avais 13 ans : « Pourquoi est-ce là ? L’histoire est finie ? » Mais chaque fois que je le lis, je comprends toujours davantage l’importance de ce segment. Tout ce que je peux dire, c’est que c’est le ton que je vise. Que j’y parvienne ou non, ce sera à des gens comme vous et à mes lecteurs de juger.

Pas d’apocalypse, donc. Les théories sont déjà nombreuses, on vous laisse imaginer quelle serait, pour vous, la meilleure fin. En espérant qu’il y ait encore de nombreux romans à venir…

Tags :Via :Barstool Sports
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. La meilleur fin (selon moi) une défaite des hommes contre les marcheurs blancs, qui souligneras le manque de cohésion et la soif de pouvoir des hommes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité