Amiiqo, l’émulateur de figurines NFC qui déplait à Nintendo

Amiiqo

Amiiqo n'est donc rien d'autre qu'un émulateur de figurines NFC. Et ça agace fortement Nintendo. Si cet accessoire permet de sauvegarder des données enregistrées sur ses Amiibo, l'engin peut également rendre obsolète l'achat des figurines Nintendo. La firme de Kyoto n'a d'ailleurs pas attendu pour s'exprimer à ce sujet.

Véritable « amiibo universel », l’Amiiqo peut stocker dans sa mémoire interne jusqu’à 200 figurines et ainsi offrir un gain de place conséquent. Mais officieusement, l’accessoire peut simuler n’importe quelles figurines. Pour cela, il suffit de le connecter à Internet et de récupérer les données correspondant aux personnages. La console n’y verra que du feu et interprétera les données téléchargées comme la preuve que les figurines officielles sont bel et bien présentes sur le socle sur lequel est posé l’Amiiqo.

Il est facile de comprendre l’intérêt pour les joueurs désireux de collectionner l’ensemble des personnages et autres éléments virtuels des jeux utilisant la technologie NFC sans se ruiner. Ces figurines coûtent en moyenne une douzaine d’euros.

Notez que l’Amiiqo nécessite un terminal Android compatible NFC sur lequel l’application « Amiiqo » est installée pour transférer les données. Cet accessoire, prévu pour septembre, est disponible en précommande à partir de 49,99 euros.

Nintendo a donc réagit, suite à l’annonce de ce terminal à la limite de la légalité :

« Nintendo surveille activement les menaces qui concerne la sécurité de ses produits et les usages non-autorisés de sa propriété intellectuelle. Nintendo fera appliquer vigoureusement ses droits et travaillera pour protéger ses actifs, ses personnages et ses produits. »

Bref, cela ne serait pas surprenant si tout ce petit monde se retrouverait un jour devant un tribunal.

Tags :Sources :Amiiqo.co.ukVia :Engadget
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. en attendant, depuis quelques mois, il existe un action replay pour amiibo en vente dans le commerce (fnac, amazon). pas essayer mais ça permettrait de débloquer des objets, les avoir en illimité et de passer son perso smash bros (par exemple) au niveau max à peine activer.

    la technique (des avocats) de Nintendo, c’est d’attendre que les produits violant ses copyrights se vendent par milliers/millions pour avoir en contrepartie des dommages et intérêts plus conséquents.

  2. En même temps 12€ la bestiole je comprend très bien (je n’ai pas de wii ni de wii U pour infos). Que l’on paie pour un (des) produit(s) ok c’est normal il faut bien que les gens qui bossent derrière soit payé mais là a ce prix c’est pas pensable du tout surtout qu’il n’y en a pas une dizaine mais des centaines

    1. Ok les Amiibo sont chers et (très) nombreux mais ils sont « cosmétiques » et donc pas obligatoire pour jouer aux différents jeux compatibles. Rien oblige les joueurs à tous les acheter contrairement aux Skylanders.

  3. Le problèm, c’est que Nintendo ne sort pas assez d’exemplaires des amiibo, du coup y’a des amiibo qui finissent par être vendus des centaines d’euros sur les sites qui proposent plus amiibo. S’ils ne veulent pas qu’on achète des émulateurs comme amiiqo, perso je préfère attendre la remise en stock mais c’est long quand on veux les collectionner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité