Microsoft ferme l’usine Nokia de Salo et avec, supprime 2 300 postes

Licenciement

Le site de développement de mobiles de Nokia, à Salo (Finlande), va fermer. Microsoft a désormais la main mise sur la société et ce ne sera pas sans conséquence puisque pas moins de 2 300 licenciements sont d'ores et déjà planifiés.

Fin juillet, Microsoft croulait déjà sous les charges inhérentes aux activités et à l’intégration de Nokia. Business oblige, la firme a choisi de faire des coupes budgétaires et c’est le pendant humain qui sera touché, avec pas moins de 7 800 licenciements prévus. Main de velours dans un gant de fer, Redmond annonce que les dirigeants vont fermer l’usine de téléphones mobiles de Nokia, implantée à Salo, en Finlande. 2 300 travailleurs se retrouveront donc sans emploi, ce qui ne représente pourtant que 30% de la totalité des personnes à limoger.

Les deux autres infrastructures finlandaises (Tampere et Espoo) ne sont pour le moment pas concernées, toutefois Microsoft ne semble pas faire dans la dentelle et les inquiétudes sont grandes. Pour les habitants et travailleurs d’une part, et d’autre part pour l’économie nationale.

Microsoft n’est pas là pour « faire dans le social », mais pour redresser la barre, en effet, malgré 8,6 millions d’unités écoulées sur le troisième trimestre 2015, les Lumia sont responsables de 4 millions de dollars de pertes. Espérons que Windows 10 et l’arrivée de mobile plus haut de gamme aideront ce soldat à sortir la tête de l’eau.

Tags :Sources :silicon
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité