La justice française reconnait son premier cas d’électrosensibilité

ondes

Pour la plupart des gens, la quantité d'ondes électromagnétiques qui nous entourent constamment ne pose aucun problème. Certaines personnes se révèlent cependant y être hypersensibles, leur occasionnant parfois de graves difficultés dans leur vie quotidienne. Aujourd'hui, la justice française vient de reconnaitre son premier cas d'électrosensibilité.

C’est le tribunal du contentieux de l’incapacité de Toulouse qui, après expertise médicale, a statué que Marine Richard souffre du syndrome d’hypersensibilité aux ondes électromagnétiques, « la description des signes cliniques est irréfutable« . Il faut dire que sa déficience fonctionnelle est de 85%, « avec restriction substantielle et durable pour l’accès à l’emploi« . La justice lui a donc accordé une allocation pour adulte handicapé pour une durée de trois ans sous forme d’aide technique et d’aménagement de son logement.

Marine Richard, ancienne journaliste, vit recluse dans les montagnes en raison de ce handicap. Son recours en justice avait été déposé en Avril 2014. Si cette hypersensibilité aux ondes électromagnétiques n’est pas reconnue officiellement en France comme une maladie, pour l’association Robin des Toits qui milite pour réguler ces technologies sans fil, c’est « un grand pas en avant pour la reconnaissance de ce syndrome d’électro-hypersensibilité« .

Espérons maintenant que ce premier cas fasse jurisprudence. Une loi datant de Janvier prévu un rapport sur cette électrosensibilité au début de l’année 2016. L’Organisation Mondiale de la Santé a reconnu, il y a dix ans maintenant, que ces symptômes « ont une réalité certaine et peuvent être de gravité très variable« . Malheureusement, précise-t-elle, il est très difficile de la diagnostiquer précisément.

Tags :Via :Le Monde
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et si un virus provoquait cette électrosensibilité un jour ?
    La majorité de la population obligé de vivre dans les forêts et les déserts… Le retour au moyen-age…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité