Grâce à Oshkosh, le Humvee américain a enfin un successeur

Humvee Pentagone Oshkosh

Cela fait maintenant 30 ans que le Humvee fait office de 4x4 à tout faire pour l'armée américaine. Après tant d'années de bons et loyaux services, il est temps de lui trouver un successeur. Le Pentagone vient de choisir le constructeur américain de camions spécialisés Oshkosh pour le projet.

C’est donc l’entreprise du Wisconsin qui a été préférée au géant de l’armement Lockheed Martin et à AM General (fournisseur de l’actuel Humvee). Le contrat tout récemment prévoit une première tranche de 17 000 véhicules, pour la bagatelle de 6,7 milliards de dollars. La production devrait débuter début 2016, les premières livraisons devraient avoir lieu en 2018. Une seconde tranche sera alors commandée en 2018… À terme, ce sont pas moins de 55 000 de ces véhicules qui devraient être produits d’ici à 2040, pour environ 30 milliards de dollars.

Désigné sous le sigle JLTV (« Joint Light Tactical Vehicule »), ce véhicule aura le blindage d’un tank léger et la mobilité d’une jeep, le rendant notamment résistant aux mines artisanales, l’une des hantises des militaires.

S’il devrait certainement offrir de meilleures performances aux militaires, il n’y a que peu de chances de voir une version civile un jour. Le Humvee avait été commandé à plus de 100 000 exemplaires et le Hummer, fabriqué par General Motor, a connu ses heures de gloire. Oshkosh n’a pourtant pas l’intention de se diversifier : un JLTV «  aurait un peu de mal à rentrer dans le garage d’un particulier« , reconnait le patron d’Oshkosh. Il faut dire qu’avec un poids à vide de 6,4 tonnes, un moteur V8 de 6,6 litres et 300 chevaux et une vitesse de pointe de 70 km/h, il aurait bien du mal à trouver sa place chez un civil.

Tags :Via :Les Echos
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité