Le drone de Sony décolle à la verticale !

sony-drone

C'est de concert avec le spécialiste japonais de l'autoguidage ZMP et Aerosense que Sony compte proposer des drones professionnels, qui s'ils ne brillent pas par leur design, sont pour autant déjà capables de décoller à la verticale.

Ce qui ressemble à un petit avion miniature a toutefois beaucoup de choses d’un grand ! En plus de pouvoir voler durant deux heures et de filer à 47m/s, il est en mesure de décoller et d’atterrir à la verticale. Sony espère avoir trouvé la poule aux oeufs d’or, celle qui pourrait potentiellement lui faire gagner pas moins de 10 milliards de yens (70 millions d’euros environ) d’ici à 2020.

Apte à porter une dizaine de kilos, il ne sera cependant pas utilisé pour les livraisons, mais plus pour enquêter et surveiller depuis les airs. L’idée sera de fournir à diverses entreprises des images, mesures et observations. Ainsi, observation et inspection devront débuter dès l’année prochaine.

Qui a envie de rétrécir pour piloter cet engin ?

Tags :Sources :engadget
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Heu, tous les drones, du parrot au DJI décollent à la verticale… Il n’y a réellement que les drones militaires qui ont besoin d’une piste mais ça n’a rien à voir.
    Outre l’autonomie et le bruit supplémentaire, j’ai beau chercher, je ne vois pas la nouveauté en fait ?

    1. L’autonomie est largement supérieure à tout ce qui se fait chez parrot et tu as oublié la vitesse qui explose également tout ce qui se fait actuellement. On peut aussi supposer que vu l’autonomie en batterie et la vitesse, l’engin doit être bien plus autonome en distance… Certainement qu’il utilise autre chose que du wifi pour les communications qui offre une portée très réduite…

      Par ailleurs d’après les annonces la clientèle visée est plutôt les entreprises que les particuliers, on peut s’attendre à des tarifs bien supérieurs…

      1. Donc c’est bien tout sauf ce qu’il y a dans le titre « Le drone de Sony décolle à la verticale ! » qui est novateur, j’avais bien compris 😉

  2. En effet la majorité des drones civils décollent à la verticale, sa seule originalité c’est sa voilure, ce qui lui permettra de planer et donc, de facto d’avoir une meilleure autonomie, parce qu’une partie de sa portance sera prise en charge par les ailes, et pas uniquement par la rotation des hélices.

  3. C’est la rotation de l’axe horizontal sur lequel sont fixés les hélices qui est censé être novateur (enfin j’imagine). Puisqu’une fois dans les airs le bolide place l’hélice perpendiculaire à la direction (comme sur un avion) et boum ça vole à 47m/s soit tout de même 170 km/h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité