À l’IFA, Kaspersky implante des puces RFID sous la peau

RFID

Si le salon IFA de Berlin est l'occasion pour les nombreux constructeurs de présenter leurs nouveaux produits, dans les allées, les visiteurs peuvent aussi découvrir des services pour le moins insolites. Ainsi, le spécialiste de la sécurité informatique Kaspersky proposait aux volontaires de se faire implanter une puce RFID sous la peau.

Le concept de « bio-hacking » est encore très récent mais il fait déjà grandement parler de lui. Il faut dire que les possibilités sont nombreuses. Pouvoir utiliser son propre corps comme authentification, par exemple, s’avère être très pratique.

Avec une puce RFID implantée dans la main, il devient possible de sécuriser son smartphone. Seul le porteur de la puce, vous en l’occurrence – sauf si l’on venait à vous trancher la main -, pourra déverrouiller l’appareil. La puce implantée lors du salon était des plus simples, elle se contentait de transférer le code PIN.

Et rassurez-vous, c’est un expert du piercing qui se charge de l' »opération ». Si vous vous posiez des questions concernant la procédure, sachez qu’il peut s’écouler une semaine avant que la puce ne trouve un endroit fixe sous la peau, période durant laquelle vous pourriez éprouver une légère gêne.

Tags :Via :Data News
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. On y viendra très vite ! D’abord les geeks, et autres technos-fans puis le commun des mortels pour tout un tas de raisons pratiques, puis, éventuellement, sécuritaires.

    Il suffit juste que la société se dégrade encore un peu plus, et, alors qu’aujourd’hui la majorité est effrayée par le concept, il y aura une demande massive des gens en situation légitime !

    1. Bonjour

      @didier cornet
      Exactement !
      On y viendra :-(
      Je ne comprends pas cette volonté de se rabaisser au rang de vulgaire animal de ferme mais il y aura toujours des « pionniers » pour nous expliquer que c’est cool.
      Ensuite les marketeux feront passer pour des ringards les non pucés.
      Et ensuite les politiciens s’en mêleront.
      Il suffit de voir ce qui se passe avec Apple.
      C’est une société hyper privatrice des droits élémentaires mais elle est plébiscitée par tous les bobos !
      On craignait 1984, l’état s’immisce dans notre vie privée.
      En fait l’état n’a rien à faire, les gens lui fournissent directement toutes les infos qui devraient rester privées :-).

      A+

      Olivier

  2. La réalité finit toujours par dépasser la fiction… ce qui fait froid dans le dos. Dans le roman « Life++ », de Rémi Gageac, les puces sont carrément… dans nos cellules ! (Rassurez-vous, je ne vous ai révélé qu’un tout petit élément de l’intrigue de ce roman très original.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité