Grâce à Naïo Technologies, agriculture et robotique sont désormais réunies

Naïo Technologies

Si les robots se sont déjà invités presque partout, il reste certains domaines qui semblent leur résister. Les agriculteurs, et plus particulièrement les maraîchers, ne profitent pas (encore) de leurs services. Mais grâce à Naïo Technologies, cela ne saurait tarder, cette startup souhaite concilier agriculture et robotique.

En agissant ainsi, Naïo Technologies espère aussi « réconcilier l’agriculture avec l’environnement« . Et pour y parvenir, elle a conçu de petits robots capables de désherber mécaniquement les champs des maraîchers, de quoi éviter l’usage de produits chimiques, réduire la pénibilité du travail et améliorer la rentabilité des exploitations.

Récompensée d’un Mechatronics Award 2015 dans la catégorie recherche, la startup de Ramonville – créée en 2011 seulement – entend bien tripler son chiffre d’affaires d’ici 2016, et atteindre le million d’euros. Pour ce faire, c’est leur première création, le robot Oz, qui est mis à contribution. À 24 000€, le « magicien du désherbage » est la valeur sûre. D’ici la fin de l’année, 30 Oz seront en circulation. Totalement électrique, avec une autonomie de 5 heures, il désherbe à la perfection les exploitations maraîchères de 1 à 10 hectares. Anatis est une version plus imposante, pour les plus grandes exploitations. Elle embarque en plus de nombreux capteurs renseignant sur l’état des parcelles du domaine.

Mais en 2016, une deuxième version de Oz devrait voir le jour. Le laser sera remplacé par un guidage caméra, permettant à l’appareil d’évoluer sur des cultures très jeunes. Naïo Technologies est actuellement en pleine levée de fonds – tant auprès d’investisseurs privés que via des plateformes de financement participatif -. Elle devrait doubler ses effectifs en 2016 et poursuivre l’innovation, notamment en se diversifiant : un robot de binage pour les vignes serait en préparation.

Tags :Via :La Dépêche
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité