Stephen Wozniak tacle Steve Jobs

Steve Jobs Steve Wozniak

Stephen Wozniak, aussi appelé "Woz", est le cofondateur d'Apple Computer au côté de Steve Jobs et Ronald Wayne. C'est également lui qui a conçu les premiers micro-ordinateurs individuels de la pomme. Interviewé par une jeune étudiante de 14 ans, Sarina Khemchandani, Mister Wozniak s'est montré implacable sur le rôle de Steve Jobs dans les débuts de la firme.

Questionné sur l’implication de Steve Jobs dans la conception de l’Apple I et II, voici ce qu’a répondu Stephen Wozniak au sujet de son ancien partenaire et ami :

« Steve Jobs n’a joué aucun rôle dans mes créations que ce soit concernant l’Apple I et l’Apple II, ni dans les interfaces d’imprimantes, les interfaces sérielles, les lecteurs disquettes et tous les trucs que j’ai conçu pour améliorer les ordinateurs.

Il ne connaissait pas la technologie. Il n’a jamais créé un quelconque hardware ou codé un quelconque logiciel. Il voulait être important, et les personnes importantes sont toujours dans le business. C’est ça qu’il voulait faire.

Moi je voulais être ingénieur, dans un laboratoire comme un de ces scientifiques fous. D’ailleurs, l’Apple II fût le seul produit d’Apple à connaitre le succès dans ses dix premières années d’existence. Et il a été conçu par mes propres moyens, avant même que Jobs n’en ait eu connaissance. Je l’avais déjà créé, j’attendais juste une société. Et Steve Jobs était mon ami, le businessman. »

Comme toujours dans ce genre d’histoires, il est difficile de statuer sur la véracité ou non de telles déclarations. Nul doute que ces propos feront débat chez les fans de la marque à la pomme et de son leader emblématique.

Voir l’interview en vidéo :

Tags :Sources :i-programmer.info
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. je l’ai toujours bien aimé WOZ,nous étions complémentaire,il créait et moi je vendais.
    Nous aurions aimé l’un comme l’autre avoir un peu du talent de l’autre.
    Affectueusement,ton ami steve.

  2. En fait, Woz que j’apprécie énormément pour son travail, ne fait ici que dire une vérité que l’on sait depuis le début. Il remet juste les pendules à l’heure quand Steve Jobs est autant déifié alors que l’homme de l’ombre a été Woz. Jobs était un très bon businessman mais n’avait que très peu de connaissances techniques.

    Même Bill Gates qui est comme Jobs, un très bon businessman, est un peu plus technicien que Jobs, il a réellement participé au code du Basic Microsoft ainsi qu’à quelques jeux sur Apple ][. Certes, Bill Gates n’a jamais touché une seule ligne de code ensuite (MS/Dos racheté à un garage, Windows 95 pillé chez IBM (partenarita avec OS/2) provenant des sources d’AmigaOS 3.0.

    Les véritables grands de l’informatique, les hommes de l’hombre, sont : Steve Wozniak, Gary Killdall, Jay Miner, Sir Clive Sinclair… Des noms qui, malheureusement, ne disent plus grand chose au profane. Les businessman ont toujours tirés la couette de leur côté… En espérant que l’histoire rétablira cela !

  3. C’est pareil que chez gasmonkey ( http://www.gasmonkeygarage.com/ ) , les bidouilleurs de caisse texans diffusé sur discovery chanel ( canalsat ) .
    IL y a Richard RAWLING le businessman et Aaron KAUFMAN l’ingénieur mécano .Un très bon exemple représentatif pour ceux que ça intéresse de regarder comment ça se passe en réalité .

  4. On n’y peut rien les vrais génies ne sont pas reconnus !

    Il suffit de voir comment ont fini De Vinci ou Tesla pour comprendre que la culture de l’apparence (le marketing) est plus importante pour les humains, depuis toujours, que les vraies innovations, ou les inventions réellement utiles (où comment les débiles dirigent le monde et pourquoi, donc il est dans son état actuel).

    La nature est ainsi faites qu’elle ne voit que ce qu’on lui met sous les yeux (voir l’actualité) et pas la « réalité » qui, parfois, elle, demande un effort pour être découverte ou appréciée.

  5. il a raison sans avoir raison sur tout car sans jobs il n’aurait pu jamais vendre son produit et sans wozniak il aurait jamais pu vendre et sans jamais être connu.

    C’est comme les spermatozoïdes ont besoins des ovaires…

    Oui c’est glauque comme exemple ou un footballeur sans ballon ou matière et sans matière ou encore la vie et la mort ou encore une dernière fois l’imagination sans la crétation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité