Le FBI utilisait le festival Burning Man pour tester ses outils de surveillance

Burning Man

Depuis bientôt 30 ans, le festival Burning Man est un rendez-vous incontournable pour les artistes en herbe. S'y croisent des milliers d'amateurs, de styles, de créations, le tout dans une ambiance totalement décalée. Mais les burners pouvaient aussi servir de cobayes au FBI qui se servait du rassemblement pour tester ses derniers outils de surveillance.

Il faut dire qu’avec près de 66 000 participants en 2014 – et plus de 69 000 en 2013 -, le Burning Man représentait un vivier extrêmement intéressant pour une agence gouvernemental comme le FBI.

Dans ces fichiers obtenus via des requêtes du Freedom of Information Act, on apprend que le service fédéral de police et de renseignement américain au eu pour habitude, pendant au moins cinq ans, d’utiliser cet événement pour tester ses derniers outils de surveillance en conditions réelles, avec l’aide des autorités de Pershing County.

Pire encore, certains burners auraient tout à fait pu être des agents de police sous couverture… Une preuve supplémentaire, s’il en fallait que l’espionnage allait trop loin, beaucoup trop loin. Espérons désormais que les nombreuses et récentes révélations puissent changer la donne.

Tags :Via :Boing Boing
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. rien d’étonnant … 70k personnes de tout horizon et souvent en marge qui fond la teuf en mode extrême entre performance sado maso et partouze géante alcool et drogues a foison et il n’y auraient pas un flic d’infiltré ni de surveillance ? dans le pays le plus policier au monde ou l’infiltration tien quasiment de la coutume ….

    Faut être sacrément candide pour penser le contraire …

  2. Des outils de surveillance? Mais lesquels exactement? Quels types de données ont été récupérés? Ont-elles été exploitées ou c’était juste pour tester les matériels?
    En gros, vous n’en savez rien mais vous en parlez quand même.

    Et puis j’adore: « Pire encore, certains burners auraient tout à fait pu être des agents de police sous couverture ». D’où vient l’info? Qui le dit? Extrapolation du « rédacteur »?

    Et quand bien même ce serait vrai, je dirais: « Et alors? Vous comptez faire quoi? Agitez vos petits poings contre les Américains? Vous insurger? C’est bien. Braves petits.

    1. Oui effectivement, c’est un article vide! Il parait que, ils ont fait….
      « derniers outils de surveillance » précisément ? Sans trahir de secret défense, il s’agit de quoi ? Des moyens vidéo, sonores ou autres ? derniers outils de surveillance ?

    2. encore un article vide voire pire.

      on lit du « tremblez, les gens qui veulent sortir du moule, on vous surveille et vos amis de fête sont peut être des taupes »…

      putain, merde, c’est la Stasi ou quoi?

      US Government, on vous enc…

      et les autres qui pensent pouvoir nous mettre dans des cases? pareil.

      allez vous occuper des vrais méchants qui vous pissent à la raie ouvertement, publiquement et sont vraiment hors la loi.

      oui, j’suis énervé!

      au passage, je pense que Facebook et autres Google ont récolté plus de données utiles sur les participants que la NSA!

    3. Et puis j’adore: « Pire encore, certains burners auraient tout à fait pu être des agents de police sous couverture ». D’où vient l’info? Qui le dit? Extrapolation du « rédacteur »?

      et le bon sens alors? envoyer des agents infiltrés serait le minimum pour fbi and co
      tu as vraiment besoin qu’on te prenne par la main pour l’envisager??

  3. « Une preuve supplémentaire, s’il en fallait que l’espionnage allait trop loin, beaucoup trop loin. Espérons désormais que les nombreuses et récentes révélations puissent changer la donne. »

    pourquoi utiliser le passé quand on sait de manière certaine que les flippés paranoïaques de l’état profond US et de l’OTAN continuent de surveiller les tranquilles populations du monde tout en formant les terroristes qui sèmeront la zizanie à travers le monde pour mieux terroriser ces même populations pacifiques quand celles ci cherchent à s’émanciper de la poignée d’esclavagistes qui dominent le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité