LLW9 : révolution énergétique ou canular ? MAJ

LLW9

Si les mystérieux moteurs magnétiques surnuméraires et le concept d'énergie libre vous intriguent, et bien jetez un oeil à la présentation du LLW9, un prototype français censé produire plus d'électricité qu'il n'en consomme...

On peut produire de l’électricité à partir d’un flux aquatique (hydrolienne, barrages hydroélectriques, ..), aérien (éoliennes) mais peut on exploiter le champ magnétique terrestre et la rotation de notre planète pour produire de l’électricité ? C’est toute la promesse des mystérieux moteurs magnétiques surnuméraires et du concept d’énergie libre.

Si les différents inventeurs qui s’exprimaient jusqu’à présent sur le Net avaient de quoi faire sourire les sceptiques, il semblerait qu’un ingénieur français, basé à Aubagne, ait effectivement réussi à canaliser cette mystérieuse électricité.

Comme le rapporte le magazine Capital, un certain Luc Besançon travaillerait sur une machine baptisée LLW9, se présentant sous la forme d’un prototype cylindrique de 2 mètres de long, dans laquelle la rotation des aimants finirait par produire plus d’électricité qu’elle n’en consomme.

Faisant l’objet d’une campagne de financement participatif, LLW9 pourrait théoriquement fournir une puissance électrique de 8 kilowatts, largement suffisante pour couvrir les besoins énergétiques d’une famille de 4 personnes ou recharger un véhicule électrique. Et en dehors du coût d’achat de la machine, évalué à 5 000 euros, et bien il n’y aurait plus rien à payer. Une énergie libre, propre.. et gratuite.

Bénéficiant du soutien de l’Institut International pour le Soutien à la Recherche Scientifique Innovante (IIDSRSI), le prototype LLW9 serait suivi de près par les équipes d’EDF et aurait même suscité l’intérêt d’Elon Musk, le PDG de Tesla, le célèbre constructeur de voitures et de batteries électriques.

Selon la légende, Nikola Tesla, le génial inventeur serbe dont le nom a été repris par Elon Musk pour sa société, aurait précisément travaillé sur ce genre de machine avant la seconde guerre mondiale sans toutefois parvenir à la faire fonctionner. Alors sommes nous au seuil de l’une des plus grandes inventions du XXIe siècle ou tout simplement victimes d’un superbe canular ?

MAJ : Nous avons réussi à joindre au téléphone le directeur de l’IIDSRSI – qui nous affirme que tout ceci est très sérieux – et surtout Luc Besançon, un autodidacte, qui en attendant de réunir les fonds pour LLW9 (250 000 euros via la plate-forme crowdfunding happy capital ) travaille aussi sur la voiture électrique Courb ou sur un projet de robot pour enfant. Selon ses lui, LLW9 ne repose pas sur le principe de l’énergie libre mais se rapprocherait d’un SREC, un système de récupération de l’énergie cinétique, que l’on retrouve par exemple dans les Formules 1. L’ingénieur affirme que sa machine pourra générer 40% d’énergie sur-numéraire grâce à un astucieux système d’aimants. Il rencontrerait régulièrement des industriels mais refuse, pour le moment, de travailler avec eux, craignant d’être dépossédé de son invention et de ses brevets…

Tags :Sources :capital.fr
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. champ

    Nom masculin singulier
    bande de terrain cultivé
    portion d’espace que peut embrasser le regard, un appareil photo, une caméra
    espace délimité pour un usage déterminé (un champ de tir, un champ de foire…)
    (héraldique) fond du blason
    domaine de recherche, secteur
    (mathématiques) ensemble des valeurs pouvant être prises par une variable
    (informatique) lieu d’enregistrement d’une variable dans un fichier
    (chirurgie) compresse stérile

    Un peu de relecture..

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  2. Cet institut est bidon. Quelques minutes de recherche montrent que c’est encore un des ces pseudos-organismes qui promeuvent des pseudos inventions révolutionnaires complètement bidons.
    Ils ont déjà « travaillé » sur un médicament miracle pour le sida. Ca fait quelques années, on attend toujours.

    1. Quelques minutes de recherche… Comme tu y vas… Tu penses vraiment qu’Ündergizmo fait des recherches sur ses sujets? Depuis le temps, ça se saurait.

    2. Cet institut est aussi bidon que vous l’étes vous même, pour info en recherche médicale entre la mise en place d’une nouvelle molécule et l’obtention d’une AMM le délais moyen est de 10 à 15 ans. Dans le cadre de la molécule soutenue par cet institut , l’unité de recherche a terminée sa phase 3 et au moment ou j’écris le chercheur en charge de ce programme est invité à Prétoria pour rencontrer le Ministre de la Santé d’Afrique du Sud au titre du pays le plus touché par le VIH. On aimerai bien savoir qu’elle est votre contribution sur un quelconque programme de recherche internationale , inutile de répondre la réponse est RIEN , NADA, WALOO …..

  3. Principe fondamental de la thermodynamique : loi de conservation de l’énergie. Un système donén ne peut produire plus d’énergie qu’il n’en consomme… Une simple recherche sur le net ou d’avoir simplement écouté en cours de physique permettait de savoir que toutes ces annoncent du genre ne sont qu’une vaste fumisterie…

    1. Je suis tout à fait sceptique sur cette invention.

      En revanche, dans la description, nous ne sommes pas du tout dans le cas dont vous parlez … Si vous avez bien lu l’article, on part de captations de forces externes (rotation de la terre, et champs magnétiques) pour en produire de l’énergie.

      Au même titre, qu’un panneau photovoltaique capte l’énergie solaire pour produire de l’electricité.

      1. non mais c’est jerome de ubergiz qui écrit nimp ^^

        il n’y a pas d’histoire de forces magnétique terrestre ou que sais-je seulement des aimants qui fond tourner une turbine classique et de ce que j’ai lu (ailleurs) ça fonctionnerait par inversement polaire des aimants …

        J’attend de voir 😉

      2. Sauf qu’un rayonnement solaire, c’est un flux de lumière, donc de photons, donc d’énergie que l’on capte.
        Un champ magnétique n’est un flux de rien du tout, c’est juste un champ de forces. On peut gagner de l’énergie en se laissant porter par ce champ de forces, mais une fois au milieu… ben on a besoin d’autant d’énergie pour en sortir, c’est donc à somme nulle. Un aimant, c’est un peu comme un trou, on peut gagner de la vitesse, en plongeant dans le trou, mais pour sortir de l’autre coté du trou, une fois arrivé en haut… ben on est de nouveau immobile… et on a servi à rien 😉

    2. Il n’y a pas écrit création d’énergie mais « Convertion ».
      Le principe fondamentale de la thermodynamique est tenu.
      Fumisterie ou pas, ce que tu dis ne tient pas désolé.

  4. A – C’est une arnaque
    B – C’est tellement révolutionnaire que ça va disparaitre comme tout ce qui permettrais de ne plus être dépendant d’un conglomérat d’exploitants de l’humanité

    Dans les deux cas, on en verra jamais la couleur….

    1. @Alex : tu devrais mieux te relire : l’article et même l’URL parlent clairement de la GRAVITE. Pas de trace de magnétisme terrestre dans l’histoire …

    2. Rien ne garantit que ça marche, en tout cas l’énergie « produite » par la chute du poids (qui est équivalente au travail de la force d’attraction gravitationnelle le long de la trajectoire de chute) est complètement compensée par le fait que tu le remontes à la main (puisque le chemin est l’inverse de celui de la chute, et qu’en négligeant les frottements la force de tes bras ne travaille quasiment que contre le poids).

      En fait, c’est grosso merdo une lampe que tu pourrais alimenter en tournant une manivelle.

    3. Tout à fait, dans l’exemple la source d’énergie n’est pas fourni par la gravité, mais par le couillon qui à lutté contre cette gravité pour porter le poids en haut de la tige lol

  5. je ne sait vraiment pas d’où cette histoire d’exploiter le champ magnétique terrestre … ici c’est un moteur à inversion magnétique … me demandez pas ce que ça veux dire exactement :)

    Toujours est-il que ça parait être du sérieux mais on à déjà vu pas mal de projet soit disant sérieux s’avérer être une escroquerie …

    De toute façon il ne faut pas rêver cette technologie ne sortira jamais en tout cas pas ce siècle … les lobby de l’énergie s’en assurerons (sauf si l’inventeur diffuse les plans largement sur le net ) …

    Vous souvenez vous du moteur à air comprimé ? et avez vous déjà croisé la voiture qui devait en être équipée et étaient prête à sortir en 2013 pour même pas 10k€ elle étaient pourtant assez moche pour qu’on puisse la reconnaitre … 😉

      1. oui TATA qui à les droit d’exploitation depuis au moins 7ans ( à la louche ) et qui devait la sortir fin 2013 puis début 2014 puis « suicide » étrange (ou pas) du directeur général puis plus d’info si ce n’est de la part de sites web pas très fiable qui parlent d’un lancement probable bientôt :) Mais je demande à voir … Et aussi à voir le design parce-que ce qu’on à vu jusque là relève carrément du complot contre le bon gout 😉

        Et en tout cas je reste persuadé que si elle sort bel et bien un jours nos salot de dictateurs consanguin s’empresseraient de taxer à 400% l’air comprimé …

        Ce qui dans le cas du LLW9 pourrait être porté à 4000% s’il s’avérait effectivement qu’ils puissent fonctionner 20ans sans être changés comme j’ai pu le lire ….

        Enfin bref l’avenir jugera … Ou pas ….

  6. Et la première règle de la thermodynamique, on en parle ou pas ? Ça fait des siècles, voire des millénaires que l’homme cherche simplement à élaborer un système qui conserverait son énergie, alors produire ne serait-ce que 0.000000001% (pas 40%) de plus qu’un système n’en consomme est simplement scientifiquement impossible. Après si on considère qu’on peut s’affranchir de ces règles, on peut imaginer des tas de trucs sympa, c’est sûr.

  7. Les crétins doutent. Au lieu de réfléchir, ils se moquent.
    C’est bien à cela que l’on reconnait les crétins.
    Ces crétins se croient des geeks; et surtout très intelligents. De vrais crétins en somme.

    1. Ah tiens! puisque toi tu ne doute de rien, je viens d’inventer un fusil à tirer dans le coins mais pour développer mon projet sans que ces salauds d’américains ou de chinois me le volent, j’ai besoin de 250 000€, tu me les files ?

    2. « Je ne demande qu’à voir avant de juger l’article n’explique pas grand chose sur le plan technique. Et à ceux qui utilisent sans cesse l’argument des lois de la thermodynamique, je leur répondrait que les scientifiques n’ont eu de cesse que de remettre en question les connaissances cumulées, nous savons à peine ce qu’est la matière (et donc l’énergie), être fermé a des idées nouvelles est complètement stupide. Y croire sans preuve l’est tout autant par ailleurs.
      Enfin, quand on ne peut violer une loi, on peut trouver un moyen de la contourner exemple : il n’est en théorie pas possible de dépasser la vitesse de la lumière, cependant il est possible de déformer l’espace pour se rendre ailleurs sans dépasser cette constante sacrée … enfin bon, bonne soirée les gens plus intelligents que la moyenne! »

      -Je ne suis pas d’accord. Être fermé à des idées nouvelles n’est stupide que dans la mesure où l’on a aucun argument tangible.
      La science avance effectivement en réfutant des idées et en ne conservant que celles qui se conforment à l’expérience.
      Celles-ci peuvent à leur tour être remises en question lorsque l’on sort du cadre dans lequel elles ont été testées.
      Mais il y a un gouffre entre remettre parfois quelques notions en question et douter tout le temps de tout.
      Vous ne doutez tout de même plus que dans le champ de gravité terrestre, si vous lâchez une pomme, celle-ci tombera à terre…
      En science on peut remettre une loi en question si, et seulement si on sort du cadre dans lequel elle a été testée. Le reste est une perte de temps.
      Les lois de la mécanique Newtonienne sont invalidées par la relativité restreinte lorsque l’expérience se fait à une vitesse se rapprochant de celle de la lumière dans le vide mais elles restent valides dans le cadre des vitesses auxquelles nous sommes confrontés tous les jours.
      On utilise toujours les lois de la mécanique Newtonienne en balistique et en aéronautique par exemple.
      Pour le cas des lois de la thermodynamique, elles ont déjà été testés jusque dans les conditions extrêmes des accélérateurs de particules et elles ont toujours été validées. Mieux, elles ont permis de prédire l’existence de la plupart des particules que l’on connait aujourd’hui.
      La dernière détectée en date étant le Boson de Higgs, prédit 48 ans avant sa détection grâce entre autres à la première loi de la thermodynamique, et là tous les médias en ont parlé contrairement au cas présent qui prétend pourtant révéler une « découverte » bien plus révolutionnaire.

      Pour ce qui est de la matière, dire qu’on ne connais presque rien c’est quand même un peu fort..
      Dans le cadre du modèle standard, on en connait pas mal sur les composantes de la matière et grâce aux accélérateurs, on a une connaissance de son comportement jusqu’à des conditions avoisinant celles du big bang.
      Et si vous parliez de la matière noire, en admettant qu’elle existe (puisque nous avons d’autres théories expliquant la masse manquante dans l’Univers), il n’y en a pas plus dans cette machine que dans n’importe quelle autre sur terre.
      D’autre part il ne faut pas trop vite faire le parallèle entre matière et énergie.
      Il est possible de transformer la masse d’une particule en énergie mais il ne faut pas confondre équivalence et égalité.
      m=m
      e=m*l²*t-²

      Et la connaissance fondamentale de ce qu’est l’énergie c’est l’étude de l’essence des dimensions m, l et t qui la composent et cette étude relève plutôt du cadre de la métaphysique car nous n’avons aucun moyen de tester les théories qui traitent ce genre de sujet.

      Et ça n’a aucun sens de dire que l’on contourne une loi physique. Un avion ne contourne pas la loi de la gravitation, il la subit. Tout comme on ne contourne pas la limite supérieure de la vitesse de la lumière en passant par un trou de vers.
      Vous pouvez prendre un chemin plus court pour arriver plus tôt mais votre véhicule n’ira pas plus vite pour autant. Le fait d’avoir pris un raccourci ne signifie en rien que vous ayez contourné une quelconque loi physique.

      Les lois physiques nous renseignent sur ce qu’il est possible de faire mais également sur ce qu’il est impossible de faire dans le cadre de leur application.
      Par exemple la loi de l’entropie ne nous a jamais permit de concevoir de nouvelles machines. En revanche elle nous permet de connaître les limites de n’importe laquelle.
      Elle prédit entre autres que 100% est la limite supérieure et inatteignable du rendement effectif de n’importe quelle machine qui ne produit pas que de la chaleur.
      Cela étant dit, appliquons à notre machine (qui soit dit en passant viole déjà la loi de conservation de l’énergie) un raisonnement par l’absurde:
      On postule donc que la machine qui crée de l’énergie à partir de rien peut exister.
      Si on veut faire un petit calcul de son rendement effectif R, on a R= Es/Ee avec Es=énergie sortant du système et Ee=énergie entrant dans le système.
      Es=8Kwh
      Ee=0Kwh puisque ce système n’a pas besoin d’énergie pour fonctionner.
      Nous avons donc R=8/0 donc R est infini.
      En science, lorsqu’un calcul donne un résultat infini, on appelle cela une singularité.
      Les singularités sont la preuve évidente que l’on sort du cadre de validité des théories actuelles ou que le postula testé est faux.
      Dans le cas présent, avec un système qui est sensé produire du travail (donc pas que de la chaleur), on est bien dans le cadre de validité de la loi de l’entropie, donc c’est le postula qui est faux.
      La machine qui crée de l’énergie à partir de rien est donc inconcevable. CQFD

      Nous sommes donc face au schéma vidéo d’un système qui n’a strictement aucune chance de fonctionner dans la réalité.
      Ceux qui y croient encore doivent savoir que non seulement il enfreint les lois les plus fondamentales de la physique mais, avec un rendement effectif infini, là on sort carrément du cadre conceptuel de la science pour entrer dans le domaine du miracle! Le pauvre journaliste de chez capital qui a pondu ça a dû avoir des problèmes avec sa hiérarchie.
      Quoi que dans les médias grand public la question de la vérité importe moins que celle du capital, justement.
      Jamais on ne lira ce genre d’article dans un média rigoureux en sciences comme « la recherche ».

      Et pour ceux qui ne veulent même pas écouter leur plus basique bon sens, allez donc voir Mr Léon Raoul Hatem qui travaille depuis 50 ans au fond de son garage sur son moteur « surnuméraire à dégravitation », il a besoin de pigeons pour lui amener des fonds! Il a même déposé un brevet qui a été valide 4 ans avant que l’arnaque ne soit découverte et son brevet invalidé. Et il n’est pas le seul, depuis des centaines d’années, des milliers d’inventeurs ont tenté de fabriquer des machines qui créent de « l’énergie libre », évidement aucun n’a jamais réussi et il n’y a pas de complot derrière cela. Ce genre d’individu au début, dans une très bonne intention, y croit dur comme fer. Puis déchante très vite lorsqu’il s’aperçoit qu’il a investi ses économies et sa crédibilité dans un projet qui n’a aucune chance d’aboutir. La suite est simple: sa seule chance de ne pas perdre la face est de faire croire que son système fonctionne en faisant une petite vidéo truquée de son invention tout en restant très vague sur le plan technique et la magie opère!

  8. Dans un pays aussi stupide que la France cette découverte n’a aucun avenir.
    Elle va donc sans doute partir avec son inventeur aux USA.
    Dans quelques années vous utiliserez ce produit américain fabriqué en Chine.
    La France aura une fois de plus tout perdue.

    1. Compte tenu actuellement des discussions en cours avec la start up en charge de ce programme , ceux qui seraient actuellement plus tenté pour récupérer cette technologie ne sont pas les Américains mais les Chinois. Déplacement le 21 septembre à Paris de 3 ingénieurs de Shangaï mandaté par 3 industriels chinois pour rencontrer l’inventeur.

  9. et voila :) adieu la techno ^^

    Vendre à une dictature officielle c’est quand même un sale comportement je trouve … pire que de vendre aux dictatures couvertes par un semblant de démocratie ^^

  10. Bah j’y croyais dur comme fer, jusqu’à ce que je voie les fautes de français à la fin de la vidéo… On aurait dit un vieux phishing de Free.

  11. J’ai décroché à « surnuméraire » : le fantasme de la création d’énergie se nourrit de la bêtise et de l’ignorance, il a de beaux jours devant lui !

  12. c’était pas déjà passé dans « incroyable mais vrai », dans les années 80?

    disons qu’entre le moteur diesel et le moteur à mouvement perpétuel, il doit exister quelque chose. le moteur surnuméraire, j’ai du mal à y croire (beaucoup de mal) et déjà si on me vendait un moteur à 100% d’efficience, je me méfierais… (même – surtout? – les énergies vertes en sont ‘achement loin!).

    ce mec, c’est le genre des vidéos internet où les mecs mettent des aimants autour d’un moteur et allument des ampoules sur une prise multiple… ou ceux qui branchent une prise multiple sur elle même! c’est juste un poil plus perfectionné (contrairement à leur vidéo pourrie).

  13. Vous avez 56 pages là dessus pour vous donner une idée sur le forum magnetosynergie, file « moteur sans alimentation sujet « une revolution industrielle et humanitaire en cours », rigolade garantie !

  14. On parle de ce genre de moteur qui utilise l’ énergie magnétique pour produire de l’ électricité depuis longtemps cela existe et est produit au Japon c’est le moteur Minato il pense pouvoir fabriquer des moteurs de plusieurs dizaines de chevaux à suivre …
    Cela pourrait créer de nombreux emplois …

  15. Un moteur électrique a aimants permanents utilise des électro-aimants au stator et des aimants permanents au rotor. Le moteur tourne grâce à l’inversion de polarité des électro-aimants facilement réalisable en inversant le sens du courant électrique. Le gros problème posé par l’utilisation d’aimants permanents au rotor ET au stator : comment inverser la polarité des aimants du stator ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité