Camera Restricta, l’appareil photo qui vous obligera à l’originalité

Camera Restricta

Il ressemble à un appareil photo compact comme il en existe tant, et pourtant, le Camera Restricta n'est pareil à aucun autre. Si la plupart des appareils modernes vous poussent à prendre des photos - et à la partager -, celui-ci vous empêchera de prendre des clichés sans originalité.

On doit ce projet très particulier au photographe et designer Philipp Schmitt. Les algorithmes embarqués sont aujourd’hui capables notamment de détecter les visages, de déclencher la prise de vue lorsque le sujet sourie, etc. Pourquoi ne pas en utiliser un pour augmenter la créativité du photographe ?

Dans l’idée de Philipp Schmitt, l’appareil Camera Restricta utilise son GPS et sa connexion à Internet intégrés pour rechercher en temps réel le nombre de photographies similaires existantes sur le web, prise dans un rayon de 35 mètres autour de vous. Si celui-ci est trop important – autrement dit si le lieu a déjà été très grandement photographié -, le Camera Restricta vous empêchera purement et simplement de prendre votre photo !

Il vous faudra alors vous déplacer ou trouver un autre angle de prise de vue pour immortaliser la scène. De quoi réaliser des albums absolument uniques, non ? Et vous, seriez-vous intéressé par un appareil photo équipé d’une fonctionnalité de ce genre ? Dites-nous tout.

Tags :Via :Ufunk
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je ne parlerai pas de l article par lui même mais plutôt de celui qui l a écrit . Le verbe sourire ne s écrit pas avec un « e » quand on le conjugue au présent de la 3e personne du singulier . C est « sourit » et non « sourie ».. Niveau CE2 ! Quelle honte !

    1. Ce qui est ridicule, c’est de poster un message seulement pour critiqué une pauvre faute de conjuguaison sans meme traiter de l’article …
      Un commentaire bien inutile pour une perqonne qui, de toute évidence, a un grand besoin de se faire remarquer

      1. verbe critiquer. Ne pas confondre participe passé et infinitif. Dans votre cas, vous dites : « pour critiqué », il fallait écrire « pour critiquer »

        Comité de Soutien de la Langue Française

        1. Ça me fait penser à l’épisode de Bref: « Y a des gens qui m’énervent ». Lorsque un gars lui coupe la parole pour lui faire un aparté culturel qu’on s’en fou.

          C’est marrant que ceux qui s’improvisent prof de français oublies les apostrophes et les majuscules en début de phrase. C’est peut-être du niveau CP pour le coup.

          Je pense que La réflexion devrait se porter sur la source des problèmes d’orthographe. Et non pas tacler gratuitement des personnes effectuant un métier. Pourquoi faisons-nous plus de fautes d’orthographe que nos grands-parents ? Pourquoi l’enfant en primaire n’assimile moins bien la grammaire, conjugaison etc? Des lacunes qui ont malheureusement des répercutions à l’âge adultes.

          Bref, n’oublions pas que la langue française est une langue vivante et inévitablement la grammaire et l’orthographe évoluera avec le temps. Ne soyons pas contre le changement et l’innovation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité