Pluton : rien n’est comme on le pensait

Pluton, mosaïque de sa surface

La sonde New Horizons qui a survolé Pluton en juillet dernier vient de nous envoyer de nouvelles images et "c'est compliqué" ! C'est la NASA elle-même qui définit ces nouveaux clichés ou plutôt leur interprétation. Pour les autres, ces images de ce nouveau monde sont à couper le souffle. Je vous laisse juger. 

La NASA a décidé de récupérer les photos en haute-résolution sans perte car les scientifiques étaient déçus par la qualité des images qu’ils avaient reçues en juillet. Parmi les clichés, il y a des très gros plans, (où 1 pixel = 400 mètres) et on peut voir des reliefs variés et complexes qui « déroutent » nos scientifiques. Il y a des dunes, des coulées d’eau, des chaînes montagneuses… Bref, pour Alan Stern, chercheur de la mission « New Horizons », du Southwest Research Institute (SWRI) : cela « rivalise avec tout ce que nous avons vu dans le système solaire« .

Pour Jeff More, chercheur sur la mission, la surface de Pluton est aussi complexe que la surface de Mars. La présence de dunes étonne les scientifiques car il n’arrivent pas à s’expliquer comment elles se sont formées.

Zone sombre sur Pluton

Cette région de 350 kilomètres de large illustre bien l’incroyable diversité des reliefs à la surface de la planète naine. Une zone ancienne avec des cratères, des plaines plus jeunes et plus claires, et une zone plus intrigante avec ce qui ressemble à des dunes.

William B. McKinnon, un autre membre de l’équipe New Horizons : « Voir des dunes sur Pluton, si c’est ce dont il s’agit, serait complètement fou, parce que l’atmosphère de Pluton est très ténue. » S’il s’agit de dunes, « soit Pluton avait une atmosphère plus dense dans le passé, soit il y a un autre processus que nous n’avons pas encore compris qui est à l’œuvre.« 

plaine spoutnik sur pluton

Ce cliché composé de plusieurs photos montrent la diversité géologique de Pluton. On peut voir une partie du coeur de Pluton bordé de cratères. La zone couverte est d’environ 1600 kilomètres.

Ces nouveaux clichés ne se limitent pas à la surface de Pluton. Des images des lunes Charon, Nix, et Hydra seront publiées vendredi. Elles montreront les caractéristiques de chaque Lune et on devrait voir que le passé de Charon a été particulièrement torturé.

Région du chaos

Au centre de cette image couvrant 470 kilomètres de large se trouve un terrain avec un relief brisé et enchevêtré. Nous sommes au bord nord-ouest de la région baptisée Sputnik Planum par les scientifiques.

La sonde envoie ses données au compte-goutte et l’essentiel des relevés effectués lors du survol de Pluton se trouve encore à bord de la sonde. Il faudra près d’un an pour récupérer toutes les données. Nous n’avons donc pas fini d’être surpris par le système plutonien.

La sonde New Horizons se trouve maintenant à 5 milliards de kilomètres de la Terre et à 69 millions de kilomètres de Pluton. La sonde fonctionne parfaitement bien et elle devrait rendre visite à un nouvel objet de la ceinture de Kuiper dans les mois qui viennent.

Tags :Sources :NASA
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Les photos sont traitées pour pallier à une luminosité extrêmement faible, pluton est 40 fois plus loin du soleil que la tête. La nuit tous les chats sont gris. Il n’est pas impossible que les clichés ont été pris en couleur d’ailleurs.

    1. Bonjour Tom,

      Oui vous avez bien lu ! Il y a de l’eau sur Pluton. Il y en aurait même 3 fois + que sur Terre ! Oui, 3 fois toute la quantité d’eau sur Terre se trouve sur Pluton.
      C’est un quart de la planète qui serait composé d’eau ! Cette eau se trouverait sous la forme d’un océan sous un manteau de glace d’azote.
      L’océan ferait de 100 à 180 km de profondeur autour d’un noyau rocheux.
      Sur la présence de glace d’eau :http://www.cieletespace.fr/node/18582
      http://www.francetvinfo.fr/sciences/espace/survol-de-pluton/ce-que-la-sonde-new-horizons-nous-apprend-sur-pluton_1002907.html

      1. Et qui dit eau, dit probabilité d’une forme de vie, n’est-ce pas ? Les scientifiques l’ont-ils envisagé et ont-ils prévu un moyen de détecter ces traces éventuelles ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité