Navya Neo, le mini bus robotisé, sera présenté le 30 septembre

navya

Rachetée par les lyonnais de Robolution, Navya, le mini bus électrique robotisé, devrait être présenté dans une nouvelle version le 30 septembre prochain.

En France on a pas de pétrole mais on a Bruno Bonnell. Pionnier français du jeu vidéo (Infogrames, Atari) reconverti depuis quelques années dans la robotique, le lyonnais s’est récemment offert via son fonds Robolution la navette Navya, un mini bus autonome capable de tenir tête aux Google Cars, et dont le constructeur parisien était en difficulté.

Bénéficiant d’un nouveau design avec un habitable fermé, d’une vitesse estimée à 25 km/h et d’une capacité de transport portée à 15 places, le « Navya Neo » n’a toutefois pas vocation à circuler sur les routes de France mais pourrait par exemple trouver sa place sur le tarmac des aéroports, pour transporter les passagers entre l’aérogare et l’avion, ou dans les grands centres de conférence comme la Porte de Versailles à Paris.

Dévoilé le 30 septembre prochain, le nouveau Navya sera ensuite présenté au public le 5 octobre au  salon du transport intelligent de Bordeaux. Un smart bus qui préfigure sans doute l’avenir des transports, même si leur circulation sur les routes de France ne se fera pas avant quelques années.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité