Le vol de crowdfunding enfin puni par la loi !

asylum

Les projets sur les plateformes de financement participatif sont plus que nombreux, notamment sur Kickstarter, et de plus en plus de campagnes sont hélas frauduleuses. La justice a décidé d'y mettre son grain de sel. Précisément, le tribunal de Washington a infligé des amendes aux créateurs d'un projet Kickstarter appelé Asylum Playing Cards confirmant que les créateurs étaient coupables de vol de crowdfunding.

La fameuse campagne remonte déjà à 2012 et visait un financement pour commercialiser un jeu de cartes au design unique, censé être livré en décembre 2012. Salué d’un impressionnant succès, le projet avait récolté pas moins de 35 000 $ sur les 15 000 $ escomptés à l’origine. Toutefois, la date d’expédition allait et venait, pour finalement ne jamais acter livraison… Le procureur Bob Ferguson s’est vu dans l’obligation de créer un précédent :

« L’État de Washington ne tolérera pas le vol de crowdfunding. Si vous acceptez de l’argent des consommateurs, et ne suivez pas vos obligations, mon bureau vous en tiendra pour responsable. »

Le juge appelle ses concitoyens à porter plainte en cas de souci similaire et si cette affaire fait jurisprudence, elle devrait arrêter plus d’une personne qui souhaiterait arnaquer les internautes. En effet, les créateurs du projet ont été condamnés à verser 668 $ à chaque bailleur, 31 000 $ de pénalités pour 31 violations de la Loi sur la protection des consommateurs et 23 183 $ en frais de procédure divers…

Il est certes temps de légiférer et ce, pour tous les acteurs… Par exemple, selon les propres conditions de Kickstarter, le site lui-même ne garantit pas que les produits soient livrés à temps ou simplement délivrés. Kickstarter, Indiegogo, et d’autres plateformes de crowdfunding sont envahies par pléthore d’individus inspirés et fatalement, les escrocs également.

Tags :Sources :ubergizmo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité