IG-Nobel 2015 : quand le ridicule fait réfléchir

IG-Nobel 2015

Chaque année, la liste des gagnants des IG-Nobel est à hurler de rire. Les IG-Nobel récompensent les études scientifiques et les travaux de recherche les plus absurdes. Les prix IG-Nobel sont remis  au cours d'une cérémonie où sont présents de vrais prix Nobel. Et les scientifiques assistent à la cérémonie avec ce qu'il faut d'auto-dérision pour passer un bon moment. Car le but des IG-Nobel est de "récompenser les réalisations qui font d'abord rire les gens, puis les font réfléchir".

Cette année, chaque lauréat a remporté en plus de son prix, un billet de dix mille milliards de dollars zimbabwéens (qui ont une valeur de quelques centimes d’euros). Le palmarès assez assez gratiné, je vous laisse juge :

Le prix de physique a été remis à trois scientifiques américains qui ont démontré que tous les mammifères, quelle que soit leur taille, mettaient environ 21 secondes pour uriner, plus ou moins 13 secondes.

 Le prix de chimie a été décerné à une équipe australienne qui a mis au point un procédé permettant de « décuire » un oeuf dur, en le couvrant au préalable d’urée (Oui, c’est ce qu’on trouve en grande quantité dans le pipi).

Le prix de littérature a été remis à une équipe américano-néerlandaise qui a  découvert que le mot « huh » existait dans toutes les langues, sans que l’on ne sache très bien pourquoi.

C’est la police de Bangkok en Thaïlande qui a reçu le prix d’économie pour avoir offert de l’argent aux agents de police qui refusaient d’accepter les pots-de-vins.

Le prix de médecine est allé à une équipe internationale pour ses nombreux travaux (oui, oui) sur les bénéfices physiologiques du baiser passionné et des relations sexuelles.

Des scientifiques européens (Autriche, Allemagne, Royaume-Uni) ont décroché le prix de mathématiques avec leur étude pour déterminer comment le roi du Maroc Moulay Ismael a pu être le père de 1000 enfants entre 1697 et 1727. (Ils ont calculé qu’il aurait pu en avoir 888).

Le prix de biologie aurait pu être le prix du système-D puisqu’il récompense une équipe chilienne qui observé que, lorsqu’on attache un bâton lesté à l’arrière-train d’un poulet, celui-ci marche d’une manière similaire à celle dont on pense que marchaient les dinosaures. Mais ça personne ne peut le vérifier.

Le prix du diagnostique médical récompense une équipe internationale pour avoir déterminé qu’il était possible de diagnostiquer de façon fiable l’appendicite en transportant le patient dans une voiture franchissant des ralentisseurs. Si le patient hurle, il a l’appendicite.

Indice de douleur piqure

Et pour terminer, le prix de physiologie et d’entomologie a été remis à deux courageux chercheurs qui ont créé une échelle de la douleur ressentie selon les endroits où on se fait piquer par un insecte. Ainsi les chercheurs se sont fait piquer à 25 endroits différents sur leur corps pour voir quels endroits étaient les moins douloureux (crâne, l’orteil du milieu et le haut du bras) et les plus douloureux (la narine, la lèvre supérieur et, pour les hommes, le pénis). Oui, ils se sont volontairement piquer le pénis avec une abeille.

Cette cuvée 2015 des IG-Nobel est vraiment aussi délicieuse que celle des années précédentes, surtout que ces études en apparence absurdes ont toutes une utilité… même s’il faut parfois aller la chercher un peu loin.

Sources :IG-Nobel
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité