Martin Shkreli, l’homme le plus détesté des États-Unis pour avoir fait flamber le prix d’un médicament

Martin Shkreli

Pour faire du profit, certains sont prêts à tout. Une poignée d'entre eux décidera de passer dans l'illégalité, mais du bon côté de la barrière, certains ont une éthique plus que discutable dès qu'il est question de faire des bénéfices. C'est le cas de Martin Shkreli, un jeune homme de 32 ans, l'une des personnalités les plus détestées des États-Unis...

L’homme est fondateur et directeur général de Turing Pharmaceuticals, qui a acquis en Août dernier les droits du Daraprim – un médicament utilisé pour traiter les infections parasitaires, très prescrit notamment chez les porteurs du VIH -. Dans l’espace d’une seule nuit, Martin Shkreli a décidé de faire passer le tarif du médicament de 13,50$ (12€) à 750$ (670€) la tablette ! Une multiplication par 55 ! Le coût de production, lui, ne revenant qu’à 1$.

Daraprim

Pour justifier son acte, Martin Shkreli a déclaré à Bloomberg que Turing Pharmaceuticals « avait besoin de faire des bénéfices avec ce médicament« . Autant dire que la pilule passe mal, très mal. Sur les réseaux sociaux, le ton est très rapidement monté mais l’homme campe sur ses positions : « nous essayons simplement de rester dans le business« , affirme-t-il à Raw Story.

D’après Martin Shkreli, ces nouveaux revenus serviront à faire avancer la recherche pour de meilleurs traitements et à renforcer la communication autour de la toxoplasmose, l’une des maladies ciblées par de le Daraprim.

Aujourd’hui, les États-Unis montent au créneau contre l’homme, et ce genre de pratique. Même Hillary Clinton s’en est mêlée : « Arnaquer comme cela sur les prix, sur le marché des médicaments qui plus est, est scandaleux. Demain, je proposerai un plan pour y mettre un terme. -H« , tweetait-elle.

Martin Shkreli est aujourd’hui au centre d’une impressionnante tourmente, sur les réseaux sociaux, les insultes se multiplient. Le jeune patron a même dû fermer son compte sur OK Cupid – un site de rencontre -.

Tags :Via :Daily Mail
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Le VIH, une maladie inventée pour que les entreprises pharmaceutiques se fassent du fric avec la mort et pour tuer les pauvres en Afrique.
    Ce mec est une belle ordure, j’espère qu’il paiera pour ces crimes sur cette terre et dans l’au-delà.

        1. Il n’y a pas de « méchant capitaliste » il n’y a que des gens qui s’adaptent à la réalité du capital d’une manière honorable ou pas.

          le fait de s’enrichir ne me pose aucun souci, là il s’agit plus de complicité de meurtre ou d’eugénisme / malthusianisme vu les conséquences que peut avoir une infection.

          donc d’une mentalité de p..te au service d’une idéologie de p..te

  2. Lui ne mérite que la prison à vie. A cause de lui certaines personnes risquent de ne pas pouvoir se soigner et donc de mourir. Il serait donc responsable de multiples homicides. On s’attaque quand aux vrais truands de ce monde ?

    1. Dans tous les cas ces personnes vont mourir. Qu’elles meurent maintenant ou plus tard ne changent rien. Qu’elles meurent du sida ou d’autre chose est du pareil au même. Tant qu’on n’a pas le secret de l’immortalité pour tous, mourir de ceci ou de cela n’a pas la moindre importance : la fin reste la même.

      1. Donc demain je peux te tuer c’est pas grave car on est pas encore immortel ? J’ai jamais entendu un truc aussi con, chaque vie est importante. A part celle de ce gars

  3. Attention, il y a une petite coquille, ce n’est pas la plaquette qui est passée à 670 Euros mais le comprimé ! ( En anglais, le mot tablet en phramacologie désigne un comprimé, par la plaquette où il y a plusieurs comprimés)
    Mais bon, même 12 Euros le comprimé, c’est quand même abusé quand on sait que ça coûte à peine 80 centimes pour le fabriquer.

    1. 80cts à fabriquer mais la R&D et les frais de mise sur le marché? Mon épouse est dans la pharmacovigilance et elle m’a fait comprendre qu’un médoc ça coute des milliards. En général en France, il n’est rentabiliser qu’un an ou deux avant de passer en générique (et donc le labo qui l’a développé perd l’exclu dessus).

      Quoiqu’il en soit, voilà un belle Ordure 😀

  4. Ce mec a raison, et vous etes vraiment les moutons de la société.

    Il est évident que sans le sida, on serait pas 7 milliard mais 15 milliard. Cette maladie fait en sorte que les gens cultivés vives et que les incultes disparaissent.

    Imaginez si un medicament contre le sida sort pour 5€, demain tous le monde baise avec tout le monde, le nombre de naissances sous x se multiplira par 100, des enfants sans père ou mere, sans education, ca finit par devenir un delinquant voir un djiadiste.

    Si les autorités ne réagissent pas sur la hausse de ce medicaments, c’est volontaire, les riches vivent et les pauvre crève. C’est comme ca depuis tout le temps et ca va pas changer demain. Et si tu veux pas le sida, tu baise pas n’importe qui sans preservatif.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
      1. T’as pas su interpréter correctement ma phrase :

        Gens intelligents = riche = médicaments

        Gens du bas de l’échèle = plèbe = crise = galère = pas de sous = pas de médicaments contre le sida.

        Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
        1. Toi, tu fais partie d’une autre catégorie j’ai l’impression : gens du bas de l’échelle qui se croient intelligents, mais qui sont ni riches ni pauvres, ni intéressants, ni rien… Les cons ça s’appelle je crois…

    1. PS: t’achete bien ta peugeot 3 fois le prix qu’elle a couté. (Quotidiens de 70% de la population)

      T’achete bien le carburant 100 fois le prix qu’il coute (quotidiens de 98% de la population)

      Et vous ragez pour un caché à 700€ ( qui touche le quotidien de 0,2% de la population).

      Alors soit vous etes cretins, soit vous etes vraiment un mouton conditionné a brouter l’herbe qu’on vous donne.

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
      1. C’est vrai que la voiture agit sur la santé, te maintient en vie. C’est vrai que le carburant te permet de vivre face à une maladie qui te prive de tes défenses humanitaires. En somme, on peut comparer tout objet du quotidien avec un médicament qui permet d’offrir, à des millions de malades à travers le monde, des dizaines d’années d’espérance de vie en plus, malgré leur maladie. Demain j’achèterai alors un canard en plastique pour essayer de sauver mon voisin de son cancer alors par exemple.

        L’art de la lourdeur par excellence. 2 options:
        – soit tu es un troll, auquel cas ton « humour » noir passe très mal et auquel cas tu as raté sur toute la ligne.
        – soit tu es sérieux et dans ce cas je te souhaite une chose: ne pas attraper cette maladie. Car là, je ricanerais d’aisance sur ta situation et sur le fait que tu devras te procurer cette pilule à 750$/pièce, te voyant te décrépir à petit feu avec.

        Bien sur, pas besoin de répondre parce que je pense que tu es déjà contaminé par quelque chose de très grave: la connerie.

  5. Ah l’american way of life…quel beau modèle de société, quelle belle société, le profit à outrance au mépris affiché de la vie humaine, ce Martin mérite le prix Nobel! (Alfred Nobel était un fabricant d’armes pour info)

    1. Nobel fabricant d’arme?
      WTF?
      t’as pas fait un raccourci quelque part?
      C’était un chimiste qui a permis de stabiliser la nitroglycérine en dynamite.

  6. L’excuse de la rentabilité c’est vraiment prendre les gens pour des imbéciles… Si le prix avait été fixé à 12€, c’est bien qu’un business plan avait été établi et incluait dans ce montant le seuil de rentabilité… Donc peut être qu’avec une correction d’un ou deux dollars la pilule serait passée (ahaha), mais là +5500%, c’est juste outrancier.

    C’est une pratique assez courante des Hedge fund et des fonds de pensions. Le problème, c’est qu’ils recherchent des investissements de court terme pour engranger beaucoup d’argent rapidement et payer les juteux taux d’intérêts qu’ils assurent à leurs client. Il est donc très probable que non seulement il augmente le prix du médicament, mais il presse le labo comme un citron jusqu’à ce qu’il ne puisse plus rien en tirer. Ensuite il le jettera, fermera la boite et revendra les droits à un autre labo. C’est à espérer, celui là va surement ramener le prix à un tarif plus raisonnable mais il ne va pas se gêner à le vendre plus cher que 13€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité