Escroquerie en vue : ne tombez pas dans le panneau du bouton « Dislike » sur Facebook

dislike

Mark Zuckerberg a fini par lâcher le morceau, les équipes de Facebook planchent bel et bien à la création d'un bouton dit d'empathie. Ne vous méprenez pas, il ne sera pas question de voir arriver un bouton "dislike" indiquant que vous n'aimez pas telle ou telle chose. Malgré toutes les bonnes intentions du réseau, ceux qui s'en réjouissent sont les cybercriminels. Attendez-vous à voir débarquer une avalanche de faux boutons "je n'aime pas" uniquement créés pour vous piéger. 

Pour faire simple, il n’y a pas et il n’y aura JAMAIS de bouton « Je n’aime pas », Facebook ne voulant que de bons sentiments sur ses pages. Si qui que ce soit vous propose d’installer un bouton de cet acabit pour Facebook, c’est un leurre, une arnaque, un piège. Même punition si quelqu’un prétend qu’il sera disponible « sur invitation seulement ». Idem en imaginant qu’un compte à rebours inopiné ne surgisse, précisant qu’il faut cliquer dans la demi-seconde, sans quoi le bouton ne serait pas installé, inutile de vous fatiguer en appuyant sur la souris.

dislike

Les conséquences pourraient être fâcheuses, allant de la collecte des données personnelles, au vol de vos identifiants et Dieu sait quoi encore. Ce pseudo-bouton « Dislike » est une aubaine pour les tricheurs…

Facebook travaille à un bouton d’empathie, de type câlin, petit coeur et aimons nous les uns les autres. Celui-ci n’est pas encore prêt et lorsqu’il le sera, vous serez largement informé et surtout, n’aurez rien à faire pour l’ajouter à votre profil. Ah, et si l’on vous propose un iPad gratuit, laissez tomber également, ou ne venez pas vous plaindre d’avoir un virus sur votre ordinateur.

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité