Un homme paralysé marche de nouveau, et sans exosquelette !

homme paralysé

Les plus grands paralysés moteur ont pu depuis quelques années, grâce aux exosquelettes notamment, voir une nouvelle lueur d'espoir. Mais il n'y a que ces aides robotisées qui puissent permettre de remarcher, par exemple. Les interfaces cérébrales ont elles aussi fait de gros progrès et aujourd'hui, l'une d'entre elles vient de permettre à patient de marcher.

Des chercheurs de l’Université de Californie, Irvine, ont décidé de se passer d’exosquelette pour transférer les signaux provenant du cerveau directement dans les membres inférieurs de leur patient. Exit donc le fastidieux équipement à porter. Mieux encore, le système est non-invasif, il lui suffit de porter un casque – avec un système d’électroencéphalographie intégré -.

Le patient avait été paralysé des deux jambes après un accident il y a cinq ans et aujourd’hui, il a pu marcher, de lui-même, sur 3,66 mètres : « Même après des années de paralysie, le cerveau peut toujours générer des ondes suffisamment robustes que nous pouvons exploiter pour permettre la marche basique« , déclarait l’ingénieur Zoran Nenadic, l’un des directeurs de l’étude. « Ce système non-invasif de stimulation des muscles de la jambe est une méthode prometteuse et une véritable avancée pour nos systèmes actuels de contrôle cérébral qui utilise la réalité virtuelle ou un exosquelette robotisé.« 

Il aura fallu au patient réapprendre à marcher, ce qui a pris plusieurs mois et demandé un énorme effort, notamment mental, mais pour y parvenir, celui-ci passait du temps dans un jeu de réalité virtuel, contrôlant un avatar qui gagnait des points à chaque nouveau cap franchi.

Maintenant que le système a fait ses preuves, l’équipe entend bien multiplier ses tests et envisage d’ores-et-déjà une future thérapie pour la paraplégie : « Maintenant que nous avons pu confirmer l’utilité de ce système non-invasif, nous pouvons imaginer des solutions invasives, comme des implants cérébraux« , expliquait le neurologue An Do. « Nous espérons qu’un implant permette un meilleur contrôle parce que les ondes cérébrales sont enregistrées dans une meilleure qualité. De plus, un tel implant pourrait renvoyait des sensations au cerveau, permettant au patient de sentir ses jambes.« 

À suivre de très près !

Tags :Via :Cnet
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité