Attention, rompre une amitié sur Facebook peut être considéré comme harcèlement !

Facebook

Aussi pratique puisse être le réseau social Facebook, avec le travail, il ne fait généralement pas bon ménage. Sous le coup des émotions, on peut rapidement s'emporter, dire des choses que l'on regrette ou faire des choses qui pourraient être dangereuses. Supprimer quelqu'un de ses contacts, par exemple, vient d'être considéré comme du harcèlement.

Nous sommes en Australie. La Fair Work Commission – qui veilles notamment sur les conditions de travail – du pays vient ainsi de juger que la décision d’un administrateur de supprimer un de ses employés de ses amis sur Facebook est une preuve de harcèlement. Parmi les autres exemples cités, celui-ci démontrait le « manque de maturité émotionnelle ».

S’il ne faut pas s’attendre à voir d’autres actions en justice basées sur cette seule action, cela prouve en tout cas à quel point les considérations envers ce réseau social sont importantes.

Ne vous inquiétez pas, en tout cas, si vos collègues sont plus réticents à accepter vos demandes d’amis dans le futur, ils pourraient avoir peur de l’impact de ces connexions pour leur travail…

Tags :Via :Engadget
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité