Optimiste, Zuckerberg souhaite que tout le monde dispose d’Internet en 2020

Mark Zuckerberg

Il va falloir mettre les bouchées doubles pour atteindre tel objectif, mais Zuckerberg n'en démord pas et affirme que la planète aura accès au web d'ici l'année 2020 (et idéalement de Facebook)

Lors d’un déjeuner organisé par le Forum des Nations Unies, « Monsieur Facebook » a derechef confirmé qu’il existerait un internet réellement mondial en 2020, arguant que cet accès serait la clé pour mettre fin à l’extrême pauvreté. Entouré des Gates ou de Jimmy Wales – co-fondateur de Wikipedia, l’homme d’affaires ne s’est pas laissé démonter :

« Lorsque les gens ont accès à des outils et des connaissances issus d’Internet, ils disposent d’opportunités qui rendent la vie meilleure. Il s’agit de donner une voix aux sans-voix et du pouvoir aux impuissants. »

Mark Zuckerberg, Facebook CEO and founder laughs outside the Sun Valley Inn in Sun Valley

Les aspirations numériques du PDG de Facebook sont sans limite, il révèle même son intention d’aider à apporter Internet dans des camps de réfugiés en Europe. Il considère que « connecter le monde est le défi de notre génération » et nous aurions tort de le contredire. La seule différence, c’est qu’il est sans doute possible de le faire avec un peu plus de temps que cinq petites années. On se souvient de sa première tentative avec Internet.org, lancé en 2013, pour Zuckerberg, il convient apparemment de toujours évoquer une « priorité mondiale ».

Pondérée, la conclusion de Melinda Gates est sans doute plus réaliste, déclarant que la santé et l’éducation des femmes étaient deux domaines essentiels pour soutenir les efforts anti-pauvreté. Puis d’ajouter que la question n’avait pas été suffisamment soulignée.

Internet, égalité, santé, éducation, tout autre… Selon vous, quel devrait être notre mantra pour la décennie à venir ?

Tags :Sources :abc
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Serait la clé pour mettre fin à l’extrême pauvreté » Bah oui, c’est connu que les gens qui sont dans des coins isolé du monde, qui vivent du bétail, vont pouvoir se payer un accès à internet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité