Inutile de rêver, il n’y aura pas de fusion entre iOS et OS X

fusion DBZ

Force est de constater que ces derniers temps, Apple a tendance à suivre les traces de Microsoft, notamment en termes de synergies entre ses systèmes d'exploitation. iOS et OS X partagent désormais de nombreuses caractéristiques et semblent conçus pour communiquer l'un avec l'autre. Il n'est pas illogique de les imaginer un jour fusionner, comme l'ont fait Windows et Windows Phone avec Windows 10. Apple n'est pas de cet avis.

Les espoirs de fusion des deux systèmes d’exploitation sont vains si l’on en croit les dernières déclarations de Tim Cook. Selon ce dernier, l’union des deux OS serait préjudiciable à l’expérience utilisateur au lieu de la sublimer. Apple préfère ainsi se concentrer sur les deux séparément, en capitalisant sur une homogénéité, sans pour autant les fusionner.

« Nous estimons qu’il est logique de conserver deux plates-formes distinctes, pour ne pas les citer il existe des options comme la synchronisation des messages, courriels, l’historique de navigation, et d’autres fonctionnalités qui leur permettent de communiquer efficacement l’une avec l’autre. »

Partant de ces propos, il est aujourd’hui improbable de les voir ne former plus qu’une seule et unique plate-forme… Cependant il ne faut jamais dire jamais : au temps de Jobs, il était hors de question de concevoir un stylet ou encore une phablette et nous avons pu découvrir l’iPhone 6 Plus, le 6S Plus et le Pencil d’Apple…

Souhaiteriez-vous profiter d’un système unifié ou bien les fonctionnalités intrinsèques des deux OS et leurs interactions sont suffisantes pour offrir la meilleure des expériences utilisateur ?

Tags :Sources :engadget
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Ils ont également dis qu’il ne comptaient pas se lancer sur le marché de la téléphonie, que des marques s’en occupaient très bien et qu’ils préféraient laisser ce domaine à ceux qui savaient y faire. Mais heureusement qu’une marque évolue et avance avec son temps, sinon on en serait encore à s’envoyer des pigeons voyageurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité