Les Hashflags, ces plaies qui vont polluer votre Twitter

share-a-coke

Le dernier stratagème marketing visant à dominer les conversations en ligne a été d'établir un partenariat avec Twitter. Les Hashflags - mots clefs qui permettent de créer automatiquement des émoticônes dans un tweet -  sont adorables et extrêmement faciles à utiliser, mais sont également une stratégie publicitaire à part entière... 

Il y a encore peu, ceci n’était qu’un partenariat visant à attirer l’attention (Star Wars, Dominos), la guerre est désormais ouverte et c’est Coca Cola qui ouvre les hostilités. Leur campagne de #shareacoke ne serait pas là uniquement pour égayer le réseau et offrir de l’originalité, ce serait la première entreprise a avoir payé pour s’offrir un Hashflag.

En cas de succès, le fonctionnalité sera déployée et proposée à d’autres entreprises, ce qui résonne comme le début de la fin. Certes, c’est à la fois un moyen de sur-utiliser Twitter et d’attirer le regard avec des emojis colorés et surtout… La meilleure façon de polluer l’expérience Twitter.

Remplir votre flux de petites images est amusant, certes, hélas cela signifie que nous en verrons fleurir des dizaines. Nul doute que c’est un élément attractif pour les entreprises, mais les problèmes sont multiples pour les utilisateurs. D’une part, ils vont à l’encontre du côté épuré de Twitter et sont une véritable pollution visuelle et publicitaire, et d’autre part ce sont tous les usagers qui vont bien gentiment faire de la pub pour les marques, sorte de placement de produit moderne. Enfin, si vous avez le malheur d’utiliser par hasard un mot devenu Hashflag, l’image associée sera automatiquement intégrée et vous n’aurez pas votre mot à dire, ce qui n’est pas franchement fair-play.

Heureusement et contrairement aux emojis, les Hashflags ne durent pas éternellement… A ceux qui les trouvent tout simplement adorables, vous pouvez suivre @HashflagList sur ​​Twitter, pour les autres préparez-vous à en voir de toutes les couleurs, ils n’auront de cesse d’affluer.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Les timelines sont déjà encombrées d’emojis, alors une de plus ou de moins, en tant que publicité discrète (pas comme celles de cette page …), si ça permet à Twitter de finir dans le vert cette année, ou la suivant, je dit oui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité