Le pilotage automatique arrive dans quelques jours sur les véhicules Tesla

Tesla Model S

Nous vous en avons déjà parlé plus d'une fois. Si les véhicules Tesla Motors sont plutôt intéressants en terme de performances et de fonctionnalités, une grosse évolution semblait imminente. Le pilotage automatique fera son apparition via une simple mise à jour logicielle dans les jours à venir.

Le mode « Autopilot » est une fonctionnalité chère à Elon Musk. Après avoir été testé auprès de 700 conducteurs aux États-Unis et en Europe, il sera intégré dans la version 7.0 du logiciel de la Model S, le 15 Octobre. Et tous les propriétaires de Tesla Model S pourront en profiter !

La fonctionnalité de pilote automatique ne fait cela dit pas de la Model un véhicule totalement autonome, elle ajoute une dose supplémentaire d’assistance à la conduite, comme la direction automatique, le changement de voie ou la possibilité de se garer automatiquement.

Si par hasard, votre Model S n’avait pas l’équipement requis pour le pilotage automatique, la version 7.0 vous offrira tout de même quelques fonctionnalités intéressantes comme un contrôle amélioré de l’air conditionné, l’assistance améliorée au démarrage en côte et des performances en hausse pour la Model S RWD. Une nouvelle interface utilisateur est aussi de la partie.

Tags :Via :Ubergizmo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Très drôle 😉

      La réglementation française sur les routes date de 40 ans (1970) quand nos parents roulaient en SIMCA avec des freins à tambours. Nos petits enfants auront probablement la même. Vous savez la loi, c’est un peu comme la bible : immuable, on n’enlève jamais une ligne, mais on rajoute des nouvelles version qu’il faut interpréter…

      Réglementairement, les voitures automatiques n’existent pas : vous êtes cessé rester maître de votre véhicule avec les mains sur le volant. La technique sera au point bien avant la loi.

      1. Niveau reglementation francaise, je ne pense pas que cela pose probleme, j’ai souvenir d’une certaine Velsatis qui suivait toute seule le marquage, freinait pour vous quand la voiture se rapprochait trop prés d’une autre, changeait de voie…. Bref, c’etait il y a plus de 15 ans de cela ! Et ce genre de techno est toujours en activitées sur pas mal de models actuels ! C’est juste que ca arrive sur Tesla…

  1. C’est bien interdit ! Ce type de fonction n’est pas homologable en Europe. Et le code de la route ne permet pas de conduire ce type de véhicule. A suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité