Facebook paye moins d’impôts qu’un anglais moyen !

Facebook

L'optimisation fiscale est un exercice où certaines multinationales excellent, ce qui a tendance à nous faire rire jaune... Prenez le dernier exemple en date, ce cher Facebook. Si l'on en croit les chiffres, le réseau social a payé moins d'impôts qu'un salarié Britannique moyen.

En 2014, un salarié britannique moyen aurait donc payé plus d’impôts que Facebook. The Independent révèle ces données, affirmant que Facebook aurait déboursé 5 800 euros contre 7 280 euros pour un anglais situé dans la classe moyenne (Un anglais « moyen », le montant de l’imposition semble tout de même indiquer que la somme est allouée à des personnes aisées).

La stratégie du groupe est ingénieuse, quoi que classique. L’idée est de doper les bonus de ses salariés (à hauteur de 47 millions d’euros) afin de déclarer un fort déficit, entraînant une imposition nettement plus faible.

Si l’Angleterre tire la sonnette d’alarme, c’est tout simplement car ce type de pratiques peu éthiques lui fait perdre 380 millions d’euros par an. La taxe de 25% mise en place en 2014 à destination des « profits détournés » ne suffit apparemment pas à convaincre les entreprises de jouer la carte de l’honnêteté et de la transparence…

Si aujourd’hui, Facebook se fait taper sur les doigts, ils ne sont certainement pas les seuls à profiter des failles du système. On imagine que ces révélations ne seront pas sans conséquence…

Tags :Sources :independent
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité