Il y a 20 ans, Club Internet débarquait en France !

Club Internet

"Ceux qui ont brûlé les livres voudront peut-être aussi brûler Internet." C'est par ces quelques mots que le fournisseur d'accès à Internet Club Internet, désormais mort et enterré, tentait de démocratiser l'accès au web. On était alors en 1998. Le 17 octobre 1995, il officialisait son lancement dans l'hexagone. Comme le temps passe vite, n'est-ce pas ?

On vous parle ici d’un FAI que les moins de 20 ans n’ont certainement pas connu. Un beau jour d’octobre 1995, autant dire une éternité, Club Internet lançait son offre en France. Créé par Fabrice Sergent, cette ambitieuse société marqua son temps en lançant un forfait à 77 francs (environ 11 euros), venant chatouiller les offres délirantes de l’époque tenues par les Wanadoo et AOL.

A l’origine du premier forfait incluant accès au web et communications téléphoniques, ayant fait partie des premiers FAI à proposer chez nous une offre ADSL à 512 kbit/s, ayant même usé du micropaiement, Club Internet jouit toujours d’un capital sympathie élevé auprès de ses anciens abonnés, sans doute encore nostalgiques du doux bruit de leur modem 56K. Toute une époque, qui pris fin le 10 juin 2009, lorsque les derniers restes de Club Internet sont migrés vers SFR.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Effectivement, que de très bons souvenirs de ce FAI. A l’époque de Fabrice Sergent, il y avait vraiment une relation Client.
    Je n’ai jamais eu aucun problème avec cette société, et quand justement il y avait rarement de petits couacs, ceux-ci étaient vites réparés.
    Ce FAI a été novateur dans beaucoup de domaines, et c’est avec d’énormes regrets que je suis passé chez Neuf dans un premier temps, puis SFR dans un second.
    D’ailleurs, ce dernier a tué l’esprit de Club Internet, et a tué également tout son attrait.

    RIP Club Internet…

    1. Moi aussi, ma première ADSL car c’est le tout premier FAI à ne pas avoir fait payer le modem, ni en vente ni en location contrairement aux autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité