Le LHC pourrait bientôt être le théâtre du premier contact avec un univers parallèle

LHC

Le Grand Collisionneur de Hadrons (LHC en anglais), au CERN, à Genève, en Suisse, a déjà permis de faire de grandes et importantes découvertes - on pense notamment au boson de Higgs, la fameuse "particule de Dieu" -. Et très bientôt, il sera lancé à son plus haut niveau d'énergie, permettant peut-être de révéler tout un tout autre univers.

Selon les scientifiques en charge de ce projet, il serait même possible que la gravité de notre propre univers puisse « fuiter » dans cet univers parallèle ! L’expérience sera lancée dans la semaine. Comme Mir Faizal, l’un des trois physiciens de l’équipe, le rappelle : « Comme plusieurs feuilles de papier l’une sur l’autre, qui ne sont que des objets en deux dimensions qui peuvent exister dans une troisième, les univers parallèles peuvent aussi exister dans des dimensions plus élevées.« 

« Nous pensons que la gravité peut fuir dans d’autres dimensions, et si c’est le cas, alors des trous noirs miniatures pourraient apparaître au LHC. […] Normalement, quand les gens pensent au multivers, ils pensent à l’interprétation des mondes multiples de la mécanique quantique, où toutes les possibilités seraient réalité. […] Cela ne peut être vérifié, c’est donc de la philosophie, pas de la science.« 

LHC

« Ce n’est pas que nous entendons par univers parallèles. Pour nous, il s’agit d’univers réels dans d’autres dimensions. […] Puisque la gravité peut passer de notre univers vers d’autres dimensions, un tel modèle peut être validé par la détection de mini trous noirs au LHC. […] Nous avons calculé l’énergie à laquelle nous espérons détecter ces minis trous noirs dans l »arc-en-ciel de la gravité’ [une théorie scientifique très récente].« 

« Si nous détectons effectivement de mini trous noirs à ce niveau d’énergie, alors nous saurons que l’arc-en-ciel de la gravité et ces autres dimensions sont correctes. » Pour l’heure, le LHC a cherché ces mini trous noirs à des niveaux d’énergie inférieurs à 5,3 Tera electron volts (TeV). Selon une récente étude, ce serait encore trop bas. Le dernier modèle prédit la formation de mini trous noirs à des niveaux d’énergie d’au moins 9,5 TeV en 6 dimensions et 11,9 TeV en 10 dimensions. À suivre !

Tags :Via :Express
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ca me rappelle un épisode de la 4e dimension où la Terre ‘implosait’ en quelques heures, aspirée par un trou noir crée au … CERN de Genève …

    1. chez pas pour vous, mais pour moi : « … la gravité peut fuir… »
      ça veut dire quoi exactement ?
      j’imagine bien de la matiere fuir, mais de la gravité !
      c’est même pas de l’Nrj deja, et ni de la matiere, pas même de lumiere et encore moins du temps ,,,,, Alors qu’est ce que C ?

      1. quelqu’un peut m’expliquer un truc? parce que le CERN là…

        le principe d’un accél de particule et d’intéragire avec l’infiniment petit les atomes et particules.
        pourquoi alors allez jusqu’à construire un truc de 27km de diamètre ?
        pourquoi 27 pourquoi pas 15-35-100 ou autour de la planète même ?
        pourquoi tant de puissance ?
        quel différence ça fait entre un accelerateur de 2m de diamètre et celui du CERN de 27 mille mètre ?
        les atomes et particule restent toujours à la même taille.

        au début on avait la poudre à canon
        puis la dynamite
        puis la nitroglycérine
        puis la bombe atomique
        puis la bombe thermonucléaire.

        la folie des athées et savant arrogant et vaniteux mettra un terme à la civilisation humaine, remarque bon débarras…

        et puis si des choses de notre univers peuvent aller dans un autre l’inverse est aussi possible. c’est marrant de lire les info sur le CERN à chaque fois on a l’impression qu’ils ne savent vraiment pas avec ce dont ils jouent.

        le problème ici est la taille du bouzin pourquoi aussi grand ?

        Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
        1. Le fait qu’il fasse 27km c’est juste pour avoir une dépense d’énergie moindre, c’est un peu le même principe qu’une poulie (enfin c’est très très très réducteur…) mais en gros c’est plus facile d’atteindre de hautes énergies avec un accélérateur circulaire et il faut qu’il ait une taille correcte afin de pouvoir accélérer les particules.

          La taille des particules on s’en contre fiche un peu ce qui est intéressant c’est leur vitesse enfin plus précisément la vitesse à laquelle elles vont se percuter donc dans un accélérateur de 2m pour donner la vitesse nécessaire il faut leur faire faire des milliers/millions/milliards d’aller retour avant d’avoir la vitesse escomptée

          Là par contre votre commentaire est complétement hors propos il n’est absolument pas question ici d’armes, de plus « la folie des athées et savants arrogants » est complètement surfaite la science ne crée pas les conflits…

          Il n’y a pas de « choses » qui puissent aller d’un univers à un autre, ici on cherche juste à détecter une « fuite » extrêmement faible de la gravité car selon la théorie (euh là je parle sans savoir je n’ai pas cherché d’info/essayer de comprendre la théorie pour l’instant) c’est ce qu’il devrait se passer on en déduirait donc un univers parallèle mais encore une fois je ne suis pas sur j’essaierai de voir quelle est cette théorie !

          Bref arrêter de râler sur le CERN ils vont pas faire péter la planète sans votre consentement ! :)

  2. Peut on interdire ce genre d’expérience au nom de la mise en danger de l’humanité toute entière, au risque de détruire la terre. (Bien que cela soit déjà commencer depuis que l’être humain existe).

    Une femme avait il y a quelques années, porté plainte contre ces expériences, pour mise en danger de l’humanité quelque chose comme ça…

    Et bien la plainte fut rejetée…

    De par ici j’irai là-bas…

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. De quoi avez vous peur ?
      Le seul « danger » serait ici une surconsommation énergétique dû aux énergies nécessaire à l’expérience….

      1. Une augmentation exponentielle de la taille de ce  » mini trou noir » du à un contrôle approximatif puisque c’est une science certe travaillée mais totalement inconnue …. comment peuvent il savoir comment va réagir un trou noir ? Ici bas je veux dire .

        1. Ce « mini » (en fait ce serait plus de l’ordre du nanomètre) trou noir est loin d’être stable il est ponctuel de l’ordre de quelques nanosecondes (enfin ça j’en suis pas sur mais c’est en dessous du millionième de seconde) donc il ne peut augmenter de taille.

          De plus c’est loin d’être une science juste travailler c’est plutôt même le contraire on a la théorie depuis quelques années maintenant on cherche des preuves dans la pratique !

          Aussi notre étoile lorsqu’elle s’éteindra n’aura pas la masse suffisante pour créer un trou noir stable alors en créer un sur terre….

  3. Bonjour, je pense que ce dont à écrit asshole n’est autre qu’une simple réflexion, simple mais à prendre en compte. ce dont je ne doute pas un instant les personnes en charge de ces expériences au seins du CERN ont du faire.
    De plus il continu avec une info, dont je suis là encore certain, la moitié des lecteurs ici qui n’on pas appréciés son propos, ignorait !
    Bien évidement qu’un grand nombre de calculs et mesures de sécurités ont été étudiés, seulement n’a t’on jamais remis en cause des théories, des calculs et autres dont nous étions tous certains?
    #Mouai qui avance certaines choses dont il n’est même pas sûr (tu le dit toi même mec), comment peux tu être certain du 100% sans danger?

    1. Salut,
      Une simple réflexion en effet mais qui a un très mauvais effet ! Cette réflexion n’a que pour effet de jeter de l’huile sur le feu….

      Comme tu l’as dis beaucoup de personne ici n’y « connaisse » pas grand choses et en effet c’est pas un sujet facile qui plus est il y’a très peu de bonne vulgarisation et des articles comme celui-ci entraîne la foire au tout… Il faudrait qu’une personne vraiment compétente puisque vulgariser ça de façon correct !

      Et si on a déjà remis beaucoup de théories en cause, mais là ce n’est même pas un problème de théorie ici on cherche des preuves via un accélérateur de particules on est pas en train de faire d’alchimie en testant 2-3 solutions pour tenté de créer de l’or hein ?

      Quand je dis que je ne suis pas sur c’est juste que j’ai pas vraiment le temps de lire en détail les expériences qu’ils mènent là-bas mais rien ne vous empêche de le faire…
      J’avance rien du tout c’est juste que je ne veux pas dire de bêtises donc je fais des approximations sur les énergies et les temps mis en jeux ici mais je suis sur de l’ordre de grandeur et donc par conséquent que la « peur » du trou noir qui engloutirait la Terre est totalement surfaite !
      Il n’existe pas de risque zéro mais sache que tu peux dormir sur tes deux oreilles sans craintes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité