Seul sur Mars : interview de l’auteur et avis [Sans Spoiler]

seul sur mars avis andy weir

J'ai eu l'incroyable chance d'assister à une avant -première du film Seul sur Mars de Ridley Scott avec Matt Damon. C'était le 8 octobre à la Cité de l'espace à Toulouse, le film était en VO (indispensable), en 3D (réussie) et dans la salle IMAX (immense). Et ce n'est pas tout, il y avait également l'astronaute Léopold Eyharts, le planétologue Sylvestre Maurice et l'ingénieur Romain Charles qui a passé 520 jours enfermé dans un simulateur de voyage Martien. Ces 3 compères répondaient ensuite à toutes nos questions. Autant dire que tout était réuni pour passer une très bonne soirée. 

Comme promis dans le titre, je ne vais pas vous spoiler. Mais pour parler de ce film, il faut tout de même connaitre le synopsis. Et comme le titre l’indique, ça parle d’un homme, un astronaute, qui s’appelle Mark Watney (joué par Matt Damon), qui se retrouve… seul sur Mars (tada). Pour survivre, il devra faire preuve d’intelligence.

A la différence de Gravity qui n’était qu’une série d’explosion, Seul sur Mars est un hommage à l’humanité et à la science. Sa lutte pour survivre et l’inquiétude du monde entier pour cet astronaute apportent un éclairage original sur ce que l’humanité a de plus beau. Matt Damon doit résoudre les problèmes les uns après les autres et faire appels à ses connaissances scientifiques les plus diverses pour survivre.

Il y a quelque chose d’intime et de personnel qui se noue entre le spectateur et le héros, mais si vous avez lu le livre, il faut juste savoir que le sentiment de solitude n’est pas aussi bien rendu. Le film fait 2h15 et j’imagine que pour éviter des longueurs , ils ont coupé certaines scènes.

Le film peut aussi être vu comme un hommage à la NASA et aux astronautes tant il est vrai que Mark Watney est un astronaute incroyablement bien entraîné. Il mange les obstacles comme d’autres avalent des chips. Et c’est peut-être un peu dommage.

De toute façon, le film est une fiction. Même s’il y a plusieurs éléments scientifiques pertinents dans le film, il y a aussi de nombreuses entorses à la réalité pour servir le scénario. Seul sur Mars est donc un bon film de science-fiction où le suspens réside en grande partie dans l’attachement que nous portons à notre compagnon humain coincé sur la planète rouge. Et ça fonctionne très bien.

Ci-dessous, vous pouvez voir une courte interview d’Andy Weir, l’auteur du livre The Martian (traduit en français par Seul sur Mars) qui a été adapté au cinéma. Cette interview a été réalisée par Marie-Ange Sanguy du magazine Espace & Exploration.

Attention, cette vidéo montre des extraits de la bande-annonce (cette bande-annonce contient quelques spoilers…) Rien de bien grave, mais comme vous n’avez pas vu le film, vous ne pouvez pas le savoir. Et dans son interview Andy Weir ne dévoile rien du film.

J’ai vu Seul sur Mars avec une personne qui, normalement, n’aime pas ce genre de film de science-fiction. Elle en est ressortie ravie. Seul sur Mars est un film grand spectacle pour tout public (de + de 10 ans quand même) auquel vous repenserez régulièrement les jours suivants. Vous m’en direz des nouvelles. 

Pour ceux qui ne veulent pas voir la bande-annonce de Seul sur Mars, je vous invite vivement à regarder la bande-annonce de Robinson Crusoe sur Marsun film de 1964, qui est « scientifiquement authentique »,  ça vous donne une idée de la manière dont sera perçu Seul sur Mars en 2065.

Merci à Nicolas du magazine Géo Ado pour m’avoir montré cette bande-annonce magnifique.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. A mon avis c’est tout simplement le film de l’année c’est incroyable la qualité de l’histoire le scénario, les détails, tout y est !
    Je dirais même qu’il est parmi les plus beaux films que j’ai vu un chef d’oeuvre d’Hollywood.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité