Victime d’un piratage massif, cette famille a vécu un vrai cauchemar !

Piratage

Imaginez peu. On sonne à la porte. Un aimable livreur vous apporte une pizza. À table ! Seulement voilà, vous n'avez rien commandé. Le lendemain, idem, avec un bon petit menu asiatique. Le surlendemain, vous recevez des fleurs... puis du sable, et ça ne s'arrête pas. Une famille a vécu un vrai cauchemar après un piratage.

Amy et Paul Strater vivent à Oswego, petite ville à 70 km de Chicago, dans l’Illinois, États-Unis. Ce harcèlement anonyme et quotidien est monté en intensité au fil des mois. Boîtes mail piratées, alertes à la bombe déclenchées en leur nom, abonnements au gaz et à l’électricité coupés en leur nom… Trois ans plus tard, « ils ont perdu leur travail, leurs amis. Ils ont développé une anxiété chronique et souffrent de problèmes psychologiques. Ils décrivent leur vie comme “ruinée” par leur mystérieux bourreau« , explique le magazine Fusion.

L’élément déclencheur de cette histoire incroyable ? Une simple dispute entre leur fils, Blair, un hacker de 20 ans et un autre pirate résidant en Finlande, Juliens Kivimaki : « Un incident mineur, le genre de dispute qui arrive tous les jours sur ces réseaux de discussion« . Malheureusement, Juliens – qui se dit membre de la « Lizard Squad » -, n’a pas voulu en rester là. Il s’en est pris à Blair Strater et à sa famille.

Trois longues années d’un vrai calvaire, avec un débarquement de la police, en pleine nuit, après le coup de fil d’un anonyme se faisant passer pour Blair qui affirmait avoir tué sa mère. Une autre fois, les forces de l’ordre débarquaient à cause d’une hypothétique prise d’otage.

La vie numérique d’Amy Strater avait elle aussi été piratée, ses comptes LinkedIn et Twitter affichaient depuis des messages racistes et antisémites, difficile, voire impossible, de trouver un emploi dans ces conditions.

Finalement, en Juillet dernier, Juliens Kivimaki est arrêté et condamné par la justice finlandaise à deux ans de prison avec sursis et 7 000$ d’amende pour les… 50 000 actes cybercriminels dont il est reconnu coupable. Et lorsque interrogé sur ses actes, le jeune hacker minimise ses actes et ne semble pas regretter grand chose.

Tags :Via :Ma Ville
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Zap elle ça du cyber-terrorisme !!!
      mais bon, ça compte pas,,,,, il Zap elle julius/juliens et pas Mouloud ou Rachid !!!
      enfin ,,,, j’me cAmprAn !!!

  1. Du sursis pour avoir fait vivre un tel cauchemar c’est pas cher payé du tout et cela aurait mérité au moins 3 mois fermes, ne serais ce que pour l’exemple et pour faire flipper un peu les futures boutonneux avides de vengeance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité