Prise en main : HTC One A9

HTC One A9

La gamme HTC One s'est offert un design qui lui est propre depuis le HTC One M7. Le M8 a reçu les honneurs du monde entier pour avoir hérité du même design et de la même qualité d'assemblage et de finition. Malheureusement, le One M9 a été critiqué parce que trop similaire, et ce à l'heure où les concurrents comme le Galaxy S6 Edge proposaient de tous nouveaux designs.

La réaction de HTC a été rapide et efficace : en environ un an, les équipes de design de HTC ont mis au point un tout nouveau design, plus moderne, plus fin. Je trouve aussi que le HTC One A9 reflète cette nouvelle direction prise par HTC, direction qui se concentre sur le client réel plutôt que de poursuivre un effort « visionnaire » avec un succès seulement moyen. Un bon point, à mon avis.

Nous avons eu le téléphone entre les mains et pendant que nous travaillons sur notre test complet, voici mes premières impressions. Prêt ?

Qu’y a-t-il de nouveau ?

  • Nouveau design industriel HTC
  • Écran 5 pouces 1080p
  • Mode « Pro » pour la caméra
  • Lecteur d’empreinte digitale
  • 16/32 Go + support de carte MicroSD (2 To max)
  • Presque une version nue d’Android

Design industriel : Très bon

Le design industriel du HTC One A9 est remarquable, même s’il a déjà soulevé une certaine controverse – on y reviendra plus tard -. Commençons par le plus épatant, puisque nous avons eu la chance d’y jeter un œil de très près et de jouer avec.

Remarquable

HTC One A9

Le HTC One A9 est très confortable à prendre en main, grâce à ses bords arrondis. Parce que c’est un smartphone de 5 pouces, il est un peu plus petit que les appareils Android qui sortent aujourd’hui. Certains peuvent le trouver « trop petit », mais je pense que c’est un peu exagéré. J’ai eu l’occasion d’utiliser de nombreux téléphones, des grands aux très grands, et même si le HTC One A9 est évidemment un peu plus petit, je ne pense pas qu’il paraisse si différent d’un Galaxy S6 par exemple.

L’avant présente un écran bord-à-bord, et si vous faites attention, vous pouvez même sentir la légère courbure du verre vers les bords – et ça coute assez cher à réaliser -. En bas, on peut voir le nouveau lecteur d’empreinte digitale, lequel fonctionne comme beaucoup d’autres sur Android, excepté qu’il semble plus rapide que ceux de la concurrence.

HTC One A9

Le bord du bas intègre les ports micro-USB et audio 3,5 mm, ainsi que le haut-parleur. L’environnement ne se prêtait pas vraiment à un test audio, mais nous savons tous qu’il est tout à fait possible de sortir du très bon son depuis cette position. À propos, le HTC One A9 supporte la conversion numérique-analogique 24 bit 192 kHz, si jamais vous avez des fichiers de très haute qualité.

Si vous revenez à notre test du HTC One, nous avons établi que même si les haut-parleurs frontaux sont idéaux du seul point de vue de leur disposition, cela prend beaucoup de place et a la fâcheuse tendance de diminuer drastiquement le ratio écran/châssis, ce qui n’est pas bon. HTC a fait le bon choix, ici, à mon avis.

HTC One A9

Le côté gauche a deux slots, l’un pour la carte SIM, l’autre pour la carte MicroSD. Premièrement,il est assez difficile d’avoir deux slots sur un téléphone si mince et « petit » que celui-ci. Deuxièmement, cela permet d’éviter la situation où quelqu’un doit mettre à jour pour la version avec davantage de stockage à un prix scandaleux. Les slots MicroSD deviennent rares, il est bon de le mentionner pour ceux qui ont besoin de flexibilité.

HTC One A9

Le haut du téléphone est assez intéressant, il est en plastique, probablement pour laisser passer les ondes. À l’usage, c’est extrêmement discret et cela n’a m’a sauté aux yeux qu’en ajoutant les photos à cet article.

L’arrière du smartphone, lui, est entièrement métal (aluminium) avec des bandes distinctives qui ne sont pas en métal, bandes que HTC a introduites avec le HTC One M7 en 2013.

Si notre prototype n’avait aucun marquage sur la coque arrière, il faut vous attendre à voire les mentions légales habituelles (FCC ou autre) et au moins un logo quelque part, à l’exception de la version débloquée que HTC vendra. Et la caméra – on y reviendra – est placée en plein milieu, ce qui est un bon point pour la symétrie du design.

Controversé

Maintenant, la seconde partie. Puisque HTC propose son One A7 comme une alternative à l’iPhone et parce qu’il ressemble quelque peu à un iPhone 6, la guerre est déjà ouverte entre les supporters des deux camps. Je suppose que ceux qui crient au « clone de l’iPhone » font davantage référence à l’arrière parce que presque tous les smartphones ressemblent à un carré noir vu de devant.

Deuxièmement, il faut peut-être un petit peu d’histoire. Regardons l’image ci-dessous :

HTC One A9

Il paraît assez clair que le design industriel est un environnement fluide, chacun prenant les inspirations de l’autre, et vice-versa. Est-ce qu’il ressemble à l’arrière de l’iPhone 6 ? Oui. Est-ce que l’arrière de l’iPhone 6 ressemble à celui du HTC One M7 ? Oui…

Caméras

HTC One A9

Après avoir loué tant et tant les capteurs à plus gros pixels (l' »UltraPixel », selon HTC), le fabricant revient à une caméra à beaucoup de megapixels (13) avec une ouverture à f2.0 et une stabilisation optique d’image.

C’est la bonne décision. Si l’idée de l' »Ultrapixel » paraissait bonne sur le papier, HTC n’a jamais vraiment réussi à atteindre la qualité absolue avec. Le LG G2 faisait mieux que l’équivalent HTC à l’époque et le Galaxy S5 s’en tirait lui aussi mieux. En même temps, les utilisateurs HTC n’ont pas profité des bénéfices des capteurs avec beaucoup de megapixels : la finesse améliorée à la lumière du jour.

La part la plus intéressante de la caméra de HTC a toujours été le logiciel/l’application. Ce sera encore le cas avec le HTC One A9. L’application caméra est très sympathique à utiliser, elle fait sens pour la plupart des fonctionnalités les plus utilisées.

En terme de qualité d’image, le A9 se débrouille bien, mais alors que je scrutais les photos prises avec le logiciel, je me suis tout de suite dit que ce serait bien difficile de lutter face aux Galaxy S6 (toutes variantes), au G4/V10 et au XPERIA Z5. Il pourrait probablement faire jeu égal avec un iPhone 6 mais nous pourrons vérifier tout cela avec des comparaisons côte à côte – nous publierons des exemples à ce moment-là -.

Il est possible d’entrer en mode « Pro » pour obtenir davantage de contrôles, y compris la possibilité de prendre des RAW, et j’ai vraiment hâte de regarder tout cela face au LG V10 que nous venons tout juste de tester. Typiquement, le mode Pro s’en sort mieux lorsque la luminosité est capricieuse : de nuit, ou lorsque l’on a une source très lumineuse derrière le sujet principal. Regardez ma prise en main du LG V10 en vidéo, j’y explique pourquoi/quand le mode Pro est important. Ça s’applique à tous les téléphones.

Pour les time-lapses, HTC utilise une forme de stabilisation d’image numérique qui rend la vidéo finale bien plus lisse, pour des situations comme le vélo, par exemple. Et bien sûr, l’application ZOE qui crée des albums-photos intéressants automatiquement est toujours de la partie.

En façade, on trouve encore une caméra UltraPixel pour les appels vidéo et les selfies. D’ailleurs, le selfie est très dynamique actuellement, entre les selfies panorama de Huawei et les selfies larges de LG avec 2 caméras frontales. Ce sont des cas extrêmes, mais ils montrent bien vers où se dirige le selfie.

Écran (1 080p)

HTC One A9

L’écran AMOLED 5 pouces offre une résolution 1080p (1 920 x 1 080 pixels). Rien de fantastique, je vois déjà les gens critiquer HTC pour cette raisons. La réalité est plus subtile… lorsque vous avons testé le LG G3, le premier téléphone avec un écran (presque) 2K, il ressortait clairement que, même si l’interface utilisateur était plus nette, ce gain de résolution n’était pas perceptible, excepté :

  • lorsque vous regardez des photos (ou vidéos) haute-résolution. Là, un écran super hiDPI fera la différence. Et c’est bluffant.
  • lorsque vous lisez un texte en petits caractères, sans zoomer.
  • lorsque vous lisez beaucoup de textes (des livres ou de gros articles).

Alors, oui, il y a une différence, mais dans certains cas uniquement, et si vous avez une bonne vision ou que vous portez des lunettes, c’est à vous de voir. HTC a dû faire avec les contraintes en terme de budget pour le produit final, alors la décision du 1 080p prend tout son sens.

Logiciel

Le HTC One A9 est le premier appareil Android non Nexus à embarquer Android M – Marshmallow -.

Curieusement, HTC a décidé de freiner un peu sur HTC Sense. Si vous n’êtes pas familier de HTC Sense, sachez qu’il s’agit de la couche propriétaire d’HTC, qui vient par-dessus Android. Il est vrai qu’elle s’est révélée très utile lorsque Android avait quelques soucis avec des fonctionnalités pourtant basiques.

HTC avait alors pu améliorer l’expérience utilisateur sans attendre les futures mises à jour de Google. C’était aussi un moyen de différencier HTC des autres constructeurs, et ça a fonctionné.

Mais avec Android qui s’affinait à chaque version davantage, le besoin d’une surcouche comme HTC Sense a été remis en question. Motorola, Lenovo et les autres se posent actuellement la même question, et même si les fabricants détestent l’idée de tourner sur le même logiciel, la vérité est qu’il est devenu bien délicat d’offrir une véritable valeur ajoutée sans une augmentation exponentielle de code à maintenir. Le retour sur investissement est alors plus délicat, pour ne pas dire impossible, à justifier.

Ceci pour dire que, même si HTC Sense n’a pas disparu, elle se fait bien plus discrète, et elle devrait l’être toujours davantage avec le temps. Cela permettra aux ingénieurs de HTC de se concentrer sur d’autres tâches importantes, comme délivrer les mises à jour plus rapidement, concevoir de bonnes applications, ou s’assurer que l’expérience globale est parfaite.

Plateforme matérielle : milieu-de-gamme

Le HTC One A9 est propulsé par un SoC Qualcomm Snapdragon 617, dévoilé il y a quelques semaines. Tous les détails se retrouvent sur le site de Qualcomm mais voici les éléments à noter :

  • Le Snapdragon 617 est une puce milieu-de-gamme, contrairement aux Snapdragon 808 et 810.
  • L’expérience utilisateur est virtuellement identique à celle des SoC plus performants, seules les performances en jeu ou en édition vidéo se remarqueront.
  • La puce supporte la technologie LTE Cat7, de quoi utiliser plusieurs bandes radio simultanément pour offrir des performances plus élevées et une consommation d’énergie réduite par Go. En théorie, les vitesses peuvent être de 300/100 Mbps (download/upload).
  • La puce embarque un CPU à huit coeurs, des ARM A53, moins performants que les ARM A57. Mais ceux-ci consomment aussi moins, et vous allez comprendre pourquoi c’est important dans la section suivante…

Batterie : 2 150 mAh

Pour accommoder le design et le prix (relativement) agressif, il fallait faire des concessions, et cette fois, c’est la batterie qui trinque, avec seulement 2 150 mAh de capacité. La plupart des téléphones Android « célèbres » ont des batteries entre 2 400 et 3 200 mAh, je suis sûr que HTC sera pointé du doigt à cause de cela.

Bien qu’Apple ait prouvé que des téléphones avec des batteries relativement faibles – celle de l’iPhone 6 n’est que de 1 810 mAh – puissent s’en tirer très honorablement, il faut aussi dire qu’iOS a toujours été plus efficace dans sa gestion de l’énergie qu’Android.

HTC One A9

D’un autre côté, les utilisateurs Android ont toujours pu profiter de batteries bien plus grandes (entre 3 000 et 4 500 mAh), ce qui reste la base de référence pour l’autonomie.

Nous n’avons pas pu utiliser suffisamment le HTC One A9 pour nous faire une idée de sa batterie, mais nous y regarderons de plus près lorsque nous aurons un produit fini entre les mains.

Pour compenser la taille de la batterie, HTC a intégré le QuickCharge 3.0 de Qualcomm, un protocole de rechargement rapide qui permet – à confirmer – de charger le téléphone de 0 à 50% en seulement 22 minutes. Une autre raison qui fait dire à HTC que cette « faible » batterie n’est pas un problème en soi.

Conclusion : excellent design, bon compromis

Le HTC one A9 est plus qu’un simple appareil mobile, c’est aussi la manifestation de la nouvelle direction prise par HTC, bien plus réaliste, dans un environnement économique difficile et très concurrenciel.

J’aurais aimé que HTC fasse ces choix il y a quelques années, plutôt que d’insister sur des choses comme HTC Sense, la partie audio ou tout miser sur cette stratégie de caméra pas efficace en faible luminosité, bien loin des vrais besoins des utilisateurs.

Le A9 a été pensé en se recentrant sur l’essentiel : l’expérience utilisateur, la valeur utilisateur, la photo, le prix et le design – et je dirais même, dans cet ordre précisément -.

Ce smartphone n’est pas destiné à ceux qui ne veulent que les « toutes dernières spécifications ». Il n’est pas destiné non plus aux clients qui aiment se vanter d’être sur les podiums des benchmarks. En fait, le HTC One A9 est pour les utilisateurs Android qui veulent un bon design, une bonne expérience utilisateur et une caméra plus que décente… pour un bon prix (399,99$ à son lancement).

La capacité de la batterie, et la possibilité de la charger très rapidement, est la seule chose qui pourrait vous y faire réfléchir à deux fois. Le reste du HTC One A9 devrait plaire à une très grande majorité d’utilisateurs.

Tags :Via :Ubergizmo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « pour un bon prix (399,99$ à son lancement). »,
    Je ne sais pas vous, mais il me semble que votre rédac est à Paris 8e, et que rédigez des articles à destination d’un lectorat essentiellement Français, qui compte ses sous en Euros (certes, une monnaie créée pour apprendre à ces cons d’européen à compter en dollars, mais quand même).
    Mais quand même, ici, en France, le prix public (hors engagement) est de 599,99€.
    http://www.lesnumeriques.com/telephone-portable/htc-one-a9-p29181/htc-one-a9-en-novembre-pour-599-euros-notre-prise-en-main-video-n46439.html
    Merci donc d’enrichir les traductions d’articles pour les adapter à votre lectorat, c’est à dire, faire votre travail de journaliste/pigiste…
    « Un bon prix… »

  2. Une fois de plus, HTC est complètement à coté de la plaque en terme de prix…
    Appareil milieu de gamme à un prix haut de gamme!
    Il devrait se situer entre 200 et 300€…(quitte à prendre une marque, un Sony Xperia C4 est plus performant et coûte 299€-100€ ODR…sinon un Xiaomi Redmi Note 2, l’est encore bien plus!)

    D’autant que les fans d’HTC sont de moins en moins nombreux

  3. Au sujet »Controversé »Maintenant, la seconde partie. Puisque HTC propose son One A7….je peut l’acheté ou le htc one A7??? A part sa htc devrait allez faire des stage chez Samsung pour inclure les touches sur le téléphone pas sur l’écran et un stage chez Alcatel pour leur haut parleur frontaux compact!

  4. Salut, perso je l’ai acheté en même temps qu’un forfait Orange ( http://www.meilleurmobile.com/mobiles/telephone-HTC-One-A9-Noir_4888.do ) et je le trouve vraiment au top…
    Je l’ai pris en remplacement de mon Galaxy S6 qui a cramé ( tache noir sur l’écran qui s’est développée et qui a fini par bouffer tout l’écran…Evidemment quelques semaines à après la fin de garantie, sinon c’est pas drôle)
    Enfin bref, et je le trouve particulièrement bien et l’article est assez fidèle à la réalité.
    En nu il est effectivement assez cher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité