Spotify réduit bel et bien le piratage

Spotify

Le streaming représente t-il l'avenir de la musique ? L'hypothèse semble se vérifier de plus en plus, et la publication de cette étude laissant entendre que cette solution permet de réduire le piratage n'y est décidément pas étrangère.

Le système « à la carte » proposé par iTunes est sans doute révolu. Désormais, c’est le streaming illimité, représenté par des solutions du genre des Spotify, Deezer et Apple Music qui se taillent la part du lion. En marge du problème de rémunération des artistes, encore perdants sur ce terrain, il est intéressant de remarquer qu’un modèle basé sur un abonnement à 10 euros par mois permettant d’accéder à une bibliothèque musicale composée de millions de titres a finalement trouvé un écho. Et a réussi à faire évoluer les mentalités.

Désormais, on ne pirate plus autant la musique comme en attestent les conclusions de cette étude menée par le Centre commun de recherche de la Commission européenne. En fait, il semblerait que Spotify pour ne citer que lui a aidé à réduire le niveau de piratage dans les pays où le service est disponible. Pour être un peu plus précis, toutes les 47 chansons jouées sur Spotify, une écoute illégale a pu être supprimée. Au dépens des achats sur les plates-formes telles qu’iTunes… Il a ainsi été conclu en parallèle que toutes les 137 écoutes via Spotify, une vente sur iTunes était « perdue ». Pas forcément une bonne affaire pour l’industrie, qui passe de 0,82 dollars empochés pour une vente digitale à 0,007 dollars par écoute sur Spotify et consorts. Mais on n’a rien sans rien…

 

Tags :Via :ubergizmo
  1. toutes les 137 écoutes via Spotify, une vente sur iTunes était « perdue ». Pas forcément une bonne affaire pour l’industrie, qui passe de 0,82 dollars empochés pour une vente digitale à 0,007 dollars par écoute sur Spotify et consorts. Mais on n’a rien sans rien…

    137*0.007 = 0.959, soit une bonne nouvelle pour l’industrie non ? (0.14$ de gagné par titre, on n’a rien sans rien…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité