Avec l’Hyperloop, Paris-Marseille s’effectuerait en 40 petites minutes !

Hyperloop

Si vous vous intéressez aux nouvelles technologies, au transport, vous avez probablement entendu parler d'Hyperloop, un pari fou lancé par Elon Musk - PDG de Tesla Motors -. Un premier projet verra le jour en 2016. Qu'attendre au juste de ce moyen de transport révolutionnaire ?

Nos confrères de e-RSE.net ont eu la chance de rencontrer Dirk Ahlborn, l’actuel PDG d’Hyperloop Technologies (HTT). Voici un compte-rendu de l’interview.

Dirk Ahlborn était le fondateur et PDG de JumpStartFund, un incubateur fonctionnant grâce à de larges communautés d’experts. Lorsqu’Elon Musk a décidé de se lancer dans l’aventure Hyperloop, il n’avait pas le temps de le développer. JumpStartFund était encore en version bêta mais le projet avait immédiatement plu. HyperLoop est rapidement devenu une entreprise et 100 experts ont rejoint l’équipe, sans salaire, sur leur temps libre – contre des stock-options cependant -. Aujourd’hui, ce sont plus de 450 personnes qui sont impliquées dans le projet.

Hyperloop n’est pas un moyen de transport comme les autres, c’est une véritable évolution. Grâce à lui, avec 1 G d’accélération et en ligne droite, Paris-Marseille pourrait se faire en 40 petites minutes. Les lignes aériennes elles-mêmes auraient du souci à se faire. Pour les courtes distances, les avantages sont différents, Hyperloop permettra de réaliser de nombreuses économies – notamment parce qu’il autonome en énergie et qu’il ne nécessite pas de rails -.

Le plus intéressant reste certainement le modèle économique d’Hyperloop. L’intention première de Dirk Ahlborn est de le rendre gratuit pour les usagers. Les coûts opérationnels devraient être très bas, et il serait par exemple possible de réguler les prix en fonction de la demande. De la même manière que Ryanair, le modèle économique n’est pas sur le transport à proprement parler mais en tant que véritable agence de voyage, avec toutes les ventes et services annexes.

Et si Hyperloop semble déjà faire de l’œil à plusieurs pays, dont les États-Unis, il ne faut pas croire que la France soit en reste. Avec le TGV et le Concorde, le pays est à la pointe en terme de transport. Dès lors, la France intéresse, et plusieurs partenaires stratégiques français ont déjà rejoint l’aventure. De là à pouvoir profiter, un jour, d’un Hyperloop sur le territoire français…

L’intégralité de l’interview est à retrouver sur le lien source.

Tags :Via :E-RSE
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Hallucinant, j’ai toujours l’impression d’en savoir encore moins sur l’hyperloop en lisant votre article, que 3 minutes avant, quand je ne savais même pas que ça existait. Et j’ai souvent cet impression en lisant vos articles ( Mis à part René et Norédine ofc :p )

    1. Ah, toi aussi? 😀
      Je suis encore en train de me demander par quel moyen ils veulent propulser des voitures à près de 1200km/h.
      Tube sous vide -comme déjà dit? Irréalisable
      Par magnétisme? Ca impliquerait un système de navigation type rail et/ou totalement autonome car la moindre erreur ou écart le véhicule ira se disloquer dans le paysage.
      Des véhicules alléger au possible et aérodynamique.

      1. A priori on peut pas s’éditer …

        « L’hyperloop consiste en un double tube surélevé dans lequel se déplacent des capsules. L’intérieur du tube est sous basse pression pour limiter les frictions de l’air. Les capsules se déplacent sur un coussin d’air généré à travers de multiples ouvertures sur la base de celles-ci, ce qui réduit encore les frottements. Les capsules sont propulsées par un champ magnétique généré par des moteurs à induction linéaires placés à intervalles réguliers à l’intérieur des tubes. »
        Merci Wikipédia 😀

  2. « Hyperloop permettra de réaliser de nombreuses économies – notamment parce qu’il autonome en énergie et qu’il ne nécessite pas de rails »
    C’est cela oui, il lui faut un tube étanche, sous vide. C’est encore plus onéreux et irréaliste que les maglev, ce délire.
    Pour information, la France avait déjà le moyen de transport rapide et économe, dès 1969 : l’Aérotrain. ..

    1. Je pense qu’Hyperloop verra le jour car c’est un projet d’Elon Musk. Ce gars est tellement intelligent qu’il a crée Paypal, Space X et Tesla pour occuper son cerveau. L’Hyperloop, même s’il s’avère un gouffre financier, marquera probablement son temps comme le Concorde dans son domaine.

    2. Irréaliste, le maglev ?
      le transrapid de shanghai est bien réel.
      Je t’accorde que c’est pas encore rentable, mais il faut bien des pionniers.

  3. On parie combien CENTINEX que tu fais partie de la SNCF .ce qui serait paradoxale car :
    « […]Causes de l’abandon du projet français

    La SNCF a vu en l’Aérotrain une menace dès novembre 1965, date à laquelle a été créé le Comité de Surveillance de l’Aérotrain[…] »

    La mafia … :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité