Bill Gates veut maintenant réparer notre système énergétique !

Bill Gates

Si Bill Gates est officiellement loin des affaires de Microsoft, l'homme entend bien utiliser sa fortune pour qu'elle serve au plus grand nombre. Polio et malaria pourraient bien disparaître de la surface du globe d'ici 15 ans grâce au fondateur de Microsoft, mais aujourd'hui, c'est le domaine de l'énergie qui intéresse Bill Gates.

Dans une interview donnée à The Atlantic, il expliquait avoir fait don de 2 milliards de dollars sur sa fortune personnelle pour accélérer des recherches visant à mettre un frein au réchauffement climatique. Si les instances gouvernementales publiques peuvent évidement faire avancer les choses, il faut nécessairement, selon Bill Gates, des investisseurs privés.

Et s’il fallait un exemple, Bill Gates rappelait le cas de la lutte contre le cancer. Le gouvernement américain avait déclaré la guerre à la maladie, mais il avait fallu l’investissement du secteur privé pour lancer véritablement la machine.

« Dans l’énergie, aucun gouvernement – pas même celui des États-Unis, qui est dans la plupart des domaines le plus grand investisseur en R&D – a augmenté de manière impressionnante. Il avait augmenté sous Carter, puis subi une coupe budgétaire sous Reagan et il est maintenant d’environ 6 milliards de dollars par an – ce qui peut paraître important mais, comparé à notre économie [celle des États-Unis, ndlr], c’est trop peu. »

Selon Bill Gates, le problème actuellement, c’est qu’il n’y a pas de véritable équivalent technologique à ce défi de l’énergie. Le monde avait fait des progrès énormes lorsque face au mur, et l’homme de rappeler le Project Manhattan où tous les pays tentaient d’être le premier à inventer la Bombe. Il nous faudrait une « guerre mondiale du carbone » pour faire les choses rapidement.

L’ancien patron de Microsoft profitait aussi de cette interview pour donner son avis sur les solutions éoliennes et photovoltaïques, de quoi redonner espoir aux plus pessimistes. Si vous comprenez l’anglais, c’est à découvrir sur le site de The Atlantic.

Tags :Via :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. La fusion nucléaire. Voilà l’avenir.
    Et il a raison, on dirait que l’humanité n’avance qu’avec les guerres et les conflits majeurs.
    Pour l’instant ce n’est qu’hypocrisie, démagogie, mensonges, corruptions, stupidités.
    COP21 à Paris va être l’apothéose de tout cela.
    Pathétique humanité. Peuples idiots.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité