La majorité des adolescents (américains) avouent pratiquer le sexting

sexting

Depuis quelques années, le texto sert un tout autre dessein que le simple message texte. Le sexting est une pratique de plus en plus répandue, surtout chez les adolescents. Selon de récentes études, la majorité des ados américains admettent pratiquer l'exercice assez régulièrement.

Dévoiler son intimité via texto interposés, voilà une pratique qui n’existait pas il y a quelques années. Aujourd’hui, nombreux sont ceux à s’y mettre… non sans risque d’ailleurs. Deux études récentes se sont intéressées de près à ce phénomène de société.

Selon une étude de la Drexel University, plus de la moitié des étudiants interrogés – de manière anonyme – avouent avoir déjà « sexté ». Près de 30% ont inclus des photos et, plus inquiétant, 61% des sondés avouaient ne pas savoir qu’envoyer des photos de nus pouvait être considéré comme de la pédopornographie.

L’autre étude, réalisée par la University of Texas Medical Branch of Galveston, a découvert que, si 32% des adolescents qui admettaient pratiquer le sexting étaient plus enclins à avoir des rapports sexuels dans l’année, le sexto entre jeunes n’était en aucun cas lié à un comportement sexuel à risque. Le sexting pourrait ainsi même être la nouvelle « norme » dans le comportement sexuel des adolescents.

Si vous êtes amateur de ce genre de pratique, gardez en tout cas à l’esprit que la législation en vigueur pourrait vous valoir bien des problèmes si vos échanges venaient à tomber entre d’autres mains…

Tags :Via :CNN
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité