Aladdin : Robin Williams refusait d’être la voix du génie dans une éventuelle suite

Robin Williams Aladdin

Il est bien délicat d'envisager une suite d'Aladdin au cinéma tant les barrières juridiques sont nombreuses. Un ancien dirigeant de Disney vient de révéler que Robin Williams, qui prêtait la voix au génie, a refusé que sa voix ne soit utilisée "pendant 25 ans après sa mort".

D’après cette source, Disney possèderait suffisamment d’enregistrements sonores de Robin Williams pour monter une suite d’Aladdin mais cette clause dans son testament rend la chose bien difficile. Le comédien, décédé tragiquement en 2014, voulait ainsi éviter à sa famille d’encourir des « pénalités salariales dues à ses revenus posthumes« .

Si quatrième Aladdin il doit y avoir, il devra se faire avec la voix d’un autre, pour le génie tout du moins. Et pour Ron Clements et John Musker, les réalisateurs du premier opus, c’est un sérieux souci : « Si Robin a vraiment exprimé cette volonté, nous allons avoir de gros ennuis car tout le concept tourne autour de lui. […] À l’époque, il n’y avait personne d’autre qui pouvait être le génie, et heureusement, il a accepté de le faire. Il avait tant d’énergie et tant de passion.« 

Cet ancien dirigeant de Disney se rappelle, non sans sourire : « Quand il était en forme, le Robin hyperactif de Good Morning Vietnam et de Mme Doubtfire que nous aimions tous faisait 30 blagues à la minute. Mais parce qu’il a insisté sur cette dernière volonté, toutes ses blagues resteront inconnues. » Certains de ces enregistrements peuvent cependant être découverts sur le Blu-ray d’Aladdin sorti le 13 Octobre.

Tags :Via :Le Figaro
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité