Un algorithme pour détecter les micro-expressions faciales

micro-expression visage algorithme

Un grand sourire est souvent signe de plaisir, un froncement de sourcils, une moue, sont eux, davantage perçus comme tristesse, colère ou mécontentement. Le visage a pourtant d'autres moyens, bien plus subtils, d'exprimer ses sentiments. Et savoir lire ces micro-expressions n'a rien de simple - Cal Lightman pourra vous le dire -. Un algorithme apprend pourtant à le faire !

Les algorithmes sont capables de bien des prouesses. Aujourd’hui, ils deviennent même « intelligents » dans les intelligences artificielles. Et pour être le plus « humain » possible, il faut savoir lire l’humain, cela passe aussi par un décryptage physique. La reconnaissance faciale a fait d’énormes progrès ces dernières années mais ce tout nouveau système capable d’amplifier les micro-expressions pourrait bien permettre aux machines de lire en nous comme dans un livre ouvert.

D’après ses concepteurs, cela pourrait s’avérer, à terme, particulièrement pratique pour détecter un mensonge. Pour l’heure, le système est loin d’être abouti – il amplifie par exemple aussi les mouvements « normaux » du visage -.

Une fois la micro-expression amplifiée – et détectée -, le système la compare à une vaste base de données pour comprendre ce qu’il est en train de voir. Pas entièrement autonome donc, mais ce genre d’algorithme pourrait se révéler diablement « efficace » pour les forces de l’ordre, ou durant des entretiens d’embauche ou encore si embarqués dans des appareils comme les Google Glass, HoloLens ou autre. À suivre !

Tags :Via :Ubergizmo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Détecter les mensonges…Voilà donc la seule chose à laquelle on a pensé. Mentir serait immoral, mais créer les conditions nécessaires à l’établissement d’une société de surveillance totale, non. Tout le monde ment…On peut même se demander ce que serait un monde où cela ne serait plus possible. Les dictatures vont adorer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité