Pas de 4K pour les nouveaux caméscopes Canon

CANON XA-35

Malgré la concurrence des smartphones voire de ses propres appareils photo, Canon continue de renouveler sa gamme de caméscopes avec les XA 30 et XA 35, deux nouveaux modèles qui font hélas l'impasse sur la 4K.

Près de deux ans après le lancement des XA20 et XA25, Canon a annoncé une mise à jour de sa gamme de caméscopes Série X avec deux nouveaux modèles à destination des professionnels et des amateurs expérimentés : les XA 30 et XA 35.

Pour cette nouvelle génération de caméscope, Canon a tout particulièrement travaillé sur le capteur HD CMOS de 2,91 millions de pixels afin d’offrir une plus grande netteté des images et surtout une meilleure sensibilité en basse lumière.

Parmi les spécifications, on peut mentionner un zoom grand angle X20 couvrant la plage de focale 26,8–576 mm (équivalent 35 mm), un stabilisateur optique 5 axes avec assistance électronique, un iris à 8 lamelles pour une ouverture quasi circulaire (favorisant l’obtention d’un effet bokeh), un mode Wide DR (priorité aux hautes lumières ) ainsi que des modes ralenti et accéléré, permettant de filmer jusqu’à 1200 fois la vitesse d’acquisition normale.

Esthétiquement assez proches des précédentes générations, les modèles se distinguent par leur connectique, avec un XA 35 proposant une connectique SDI. L’enregistrement se fait aux formats AVCHD (jusqu’à 28 Mbps) et MP4 (jusqu’à 35 Mbps) mais Canon ne propose étonnement pas le format 4K, qui commence par contre à se généraliser sur les appareils photo orientés vidéo.

A 1999 euros (XA30) voire 2319 euros (XA35), les professionnels pourraient du coup hésiter à investir dans un caméscope d’autant que des appareils photo 4k comme le Panasonic GH4 sont désormais commercialisés avec un complément audio offrant deux sorties XLR.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Pas expert dans le domaine, mais je suppose que les capteurs de caméra sont soumises aux même soucis que ceux des appareils photos : plus de pixel sur la même surface veut dire photocite moins grand, ce qui s’en ressent en faible luminosité.
    Certes le contenu 4k commence à apparaître, mais les dispositifs permettant de les afficher sont toujours très rare. Pas étonnant que beaucoup préfèrent rester sur du full HD avec des capacités améliorés plutôt que de produire du 4k juste pour montrer qu’ils ont du matos capable de le faire, mais que personne ne visionnera.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité