Une grosse consommation de café pour augmenter son espérance de vie ?

Un bon café

Aussi bon que puisse être le café, la boisson n'est pas sans risque pour la santé, en cas d'excès tout du moins. Aujourd'hui, une nouvelle étude montre que boire régulièrement du café permet de réduire le risque de mortalité et ce, même si c'est du décaféiné. L'occasion de renouer avec ce nectar noir ?

Les résultats de l’étude des chercheurs de la Harvard’s T.H. Chan School of Public Health sont formels, boire trois à cinq tasses de café par jour diminue le risque de mort prématurée de 15% – par rapport à quelqu’un qui n’en boirait pas du tout -. Les données ont été prélevées sur plus de 200 000 personnes, en provenance de trois vastes tests cliniques. Les participants à ces tests devaient répondre régulièrement à des questionnaires sur leur alimentation et ils ont été suivis pendant 30 ans. Durant ce laps de temps, pas moins de 30 000 participants sont morts.

De précédentes études avaient montré que la consommation de café diminuait le risque d’accident cardiovasculaire, de maladie du foie, de diabètes, de troubles de l’érection, et même de mortalité dans son ensemble. Mais c’est la première étude qui montre les effets d’une consommation élevée.

Boire jusqu’à cinq tasses de café par jour diminuer le risque de mortalité de 5 à 9%. En excluant les fumeurs de leurs calculs, en boire davantage – même si c’est moins représentatif parce que les plus gros consommateurs sont généralement fumeurs -, fait diminuer de 12% ce risque par rapport à des personnes qui n’en boivent pas. Les non-fumeurs qui en boivent jusqu’à 5 par jour, eux, voient le risque baisser de 15%.

Ces chercheurs ont aussi conclu qu’une consommation élevée de café permettait de diminuer les risques d’accident cardiovasculaire, de maladie neurologique et même de suicide.

Tags :Via :BGR
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité