Les ascenseurs spatiaux seront-ils en diamant ?

Ascenseur spatial

Les humains comptent conquérir l'espace - autant que faire se peut - et pas seulement en envoyant des véhicules spatiaux. L'ascenseur spatial fait chaque jour parler un peu plus de lui et si nous ne sommes pas encore en mesure de le construire technologiquement parlant, les idées fusent. Alors que nous pensions ériger tel dispositif en nanofibres de carbone, il semblerait qu'il faille privilégier le diamant.

Les nanofibres de carbone sont actuellement en tête de liste, tout simplement car elles sont extrêmement résistantes. Or,  un laboratoire de l’Université Penn State a réussi à mettre au point des nanofibres de diamant, d’autant plus solides car justement aussi fortes que le diamant.

L’étude n’en est qu’à ses prémisses et les questions sont nombreuses, d’une part, si ces fibres sont particulièrement résistantes, il n’est pas dit qu’elles conservent cette faculté sur des structures d’environ 19 000 kilomètres. Par ailleurs, si l’on adorerait grimper au septième ciel dans un ascenseur en diamant, rien ne confirme qu’il soit possible de construire ces nanofibres en masse.

Pour l’heure les chercheurs continuent leur recherche et ont d’ores et déjà réussi à réduire les défauts moléculaires de cette structure, ils estiment que ces matériaux seraient « parfaits pour la création de nano-architectures tridimensionnelles extrêmement fortes. »

Un jour, verrons nous peut-être de véritables diamants dans le ciel. C’est Rihanna qui risque de se réjouir, quant à nous, en toute objectivité, ce sont certainement les futures générations qui monteront dans de tels engins, mais rien empêche d’y rêver.

Tags :Sources :gizmodo
    1. Allez expliquer aux bourses du monde, que le diamants va tête un produits industriel !
      y’en a pas mâle qu’Yvon fer la gueule,,,
      C 2 la pure branlette intellectuelle 7 soupe,,,, ouais M’dame

    1. Ou « Les fontaines du paradis » du même A.C Clarke ou « La toile entre les mondes » de Charles Sheffield ou la trilogie martienne de K.S. Robinson… Que des bons bouquins, quoi 😉

  1. Un peu tardivement : pourquoi aussi loin ? Car le contre poids de l’autre bout de l’ascenseur devant être assez loin pour tourner en même temps que la Terre de façon à être toujours positionné au même point (comme satellites géostationnaires). 19.000 km semble court, ça serait plutôt 35.000 km.
    Pour info, le diamant peut se fabriquer, il est alors dit de synthèse et est marqué pour différencier des diamants naturelles. C’est déjà en vente chez nos joailleries depuis longtemps. Mais le procédé ne doit pas être bon pour les nanofils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité