Ces extensions Chrome qui envoient toutes vos données de navigation

Google Chrome

Plus que le navigateur en lui-même, ce sont bien les extensions qui permettent au logiciel de faire bien davantage que de simplement surfer. On peut d'ailleurs difficilement s'en passer. Mais attention, tout n'est pas bon à prendre. Certaines ne se privent pas de collecter un maximum de données sur vous, comme votre historique de navigation.

Peut-être utilisez-vous Hover Zoom pour afficher au simple survol d’une image une version agrandie. Extrêmement pratique, cette extension est installée sur plus de 1,2 millions de navigateur. Et tous ces utilisateurs envoient constamment l’intégralité de leur historique web (cookies compris) vers les serveurs de Fairshare, une startup américaine spécialisée dans le suivi de l’activité des internautes pour permettre aux publicitaire de proposer des publicités très ciblées.

Pas très sympathique, n’est-ce pas ? Et d’après Detectify, entreprise spécialisée dans la sécurisation des sites Internet, il y en a bien d’autres qui adoptent un comportement similaire : SpeakIt, Free Smileys & Emoticons, EagleGet Free Downloader, ProxFlow, Emoji Input ou Instant Translate, par exemple. Et cette manière de procéder n’est pas détecté par une extension comme Ghostery (qui vise à offrir une navigation vraiment anonyme).

Votre propre navigation permet alors de faire gagner de l’argent à l’éditeur de l’application. Il serait question de 0,04$ par mois et par utilisateur (soit tout de même 500 000$ par mois pour Hover Zoom). Et tout est transmis, même les éventuelles pages Intranet, les tokens OAuth pour les authentifications, etc.

Google a en tout cas bien conscience du problème, la preuve en est ce message : « Google Chrome ne peut pas empêcher les extensions d’enregistrer votre historique de navigation. Pour désactiver cette extension en mode navigation privée, désélectionnez-la. »

Les sociétés comme FairShare, elles, continuent d’affirmer qu’elles ne font rien pour analyser ou exploiter spécifiquement toutes ces données. FairShare a en tout cas annoncé vouloir faire mieux et respecter davantage les desiderata des utilisateurs – aucune date n’a été annoncée – tout en rappelant à quel point cet « espionnage » est vital : « le fait de collecter des données de façon intelligente nous conduira vers de nouveaux sommets dans l’ère actuelle de la révolution de l’information. Les données donnent de grands pouvoirs, et de grands pouvoirs exigent une grande responsabilité.« 

Tags :Via :Numerama
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité