Cette installation numérique Française rend hommage à Stephen Hawking (entre autres) !

cambridge

L'artiste Français Miguel Chevalier ("Cocorico") a imaginé une suite de projections numériques sur la voûte de la chapelle de l'Université de Cambridge lors d'une soirée de collecte de fonds, qui s'est payée le luxe de l'intervention finale de Stephen Hawking. Cambridge n'a jamais été aussi belle que parée de ces projections si immersives...

Pour chaque intervenant, Miguel Chevalier, artiste numérique, a imaginé un univers différent en lien avec leur discipline. Les premières projections de lumières bleutées viennent d’abord souligner les nervures de la voûte gothique de cette chapelle du XVIe siècle. Puis celle-ci disparaît pour servir de supports aux divers blasons.

La boule rougeoyante du Soleil flotte soudain dans le choeur, puis grossit au point d’envahir la totalité de l’espace. Le spectateur se retrouve au coeur de l’étoile. Ces tableaux sont générés en temps réel à partir d’un logiciel conçu par Cyrille Henry, le collaborateur de long terme de l’artiste. Des arbres en croissance, des images d’IRM du cerveau, des vues issues de microscopes électroniques sont ainsi apparues et ont immergé les murs et la voûte de la chapelle.

Projection numérique Cambridge - Miguel Chevalier

Le Soleil – Projection numérique à la King’s College Chapel de Cambridge – Miguel Chevalier

Projection numérique Cambridge - Miguel Chevalier

Projection numérique Cambridge – Miguel Chevalier

Pour l’intervention de Stephen Hawking, l’artiste a imaginé des milliers de constellations envahissant l’espace intérieur et créant un paysage entièrement immersif.

Miguel CHEVALIER Dear World… Yours, Cambridge from Claude Mossessian on Vimeo.

Projection numérique Cambridge - Miguel Chevalier

Projection numérique Cambridge – Miguel Chevalier

Quelques jours plus tôt, entre le 12 et le 15 novembre, Miguel Chevalier a projeté sa nouvelle création numérique sur la voûte –  cette fois – de la Cathédrale de Durham en Angleterre. Sous le titre de Complex Meshes qui parle de lui-même, des maillages complexes évoluent en temps réel au-dessus de la tête des visiteurs, se renouvelant sans cesse.

« Cette œuvre interagit avec le public grâce à des capteurs qui détectent les déplacements des visiteurs dans la nef de la cathédrale. Leurs mouvements modifient la fresque de lumière qui se mue au fur et à mesure de la soirée. Ainsi, le visiteur fait et défait l’œuvre. »

Projection numérique Complexe Meshes à Durham - Miguel Chevalier

Projection numérique Complexe Meshes à Durham – Miguel Chevalier

 

Tags :Sources :boredpanda
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité