Au tour de l’Australie de fustiger les smartboards

smartboard

Que ce soit à New-York ou en Angleterre, les smartboards et autres ORNIs (Objets Roulant Non Identifiés) ne sont pas les bienvenus sur les trottoirs. Il n'en fallait pas plus pour que ces déclarations inspirent les gouvernements au fur et à mesure, aujourd'hui, c'est à l'Australie de les bannir. 

Selon le ministre Duncan Gay, « Les Hoverboards vont certainement se retrouver sur de nombreuses listes de cadeaux à Noël, mais il faut que les acheteurs gardent à l’esprit qu’ils vont gaspiller leur argent. Je ne veux pas passer pour le Grinch, mais ces nouveaux jouets ont de réels problèmes de sécurité ».

Le fait est que ces petites planches roulent parfois jusqu’à 26 km/h, ce qui les rend effectivement dangereuses, notamment pour les enfants ou ados. Par ailleurs, nul n’a besoin de formation pour les utiliser et elles ne possèdent pas de freins adéquats, ni parfois d’éclairage ou immatriculation. Aussi, elles ne peuvent pas interagir en toute sécurité avec les autres usagers de la route, comme les piétons. Et Gay, de rappeler que l’amende pourrait se porter à 637 dollars pour une utilisation de ses smartboards.

Tags :Sources :skynews
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité