Ce que l’on sait actuellement sur Alien 5

Alien 5

Si la décision de Ridley Scott de réaliser Alien : Covenant - alias Prometheus 2 - dès le début de l'année prochaine fait de l'ombre au Alien 5 de Neill Blomkamp, cela ne veut pas dire que le projet est enterré. Les principaux concernés ont d'ailleurs tout récemment partagé leur point de vue sur la question. Attention SPOILERS !

D’après ce que l’on sait, Alien 5 ferait comme si Alien 3 et Alien, la Résurrection n’avaient pas eu lieu. L’histoire reprendrait alors avec une Newt, la petite fille que Ripley sauve dans Aliens, plus âgée. Ripley meurt à la fin de Alien 3, avant d’être ramenée à la vie – avec la reine des xenomorphes en elle – dans Alien, la Résurrection. Ce film n’aura pas ressuscité la franchise mais l’aura envoyé dans deux bien différentes : Predators d’un côté, les suites de Ridley Scott de l’autre.

Juste après la réalisation de Chappie, Neill Blomkamp révélait quelques dessins concernant un cinquième film Alien, dans lequel Ripley reprendrait sa place. L’idée aura assurément séduit la 20th Century Fox, y voyant là un bon moyen de raviver la flamme Alien. Le film de Ridley Scott a d’ailleurs changé de nom, devenant Alien : Covenant.

D’après Michael Biehn – alias Caporal Dwayne Hicks -, « ils ont l’intention de nous ramener, Newt et moi, et là, Newt devrait avoir environ 27 ans. […] Je sais que toutes les actrices de Hollywood voudront jouer ce rôle, c’est une vraie passation de pouvoir entre Sigourney et la jeune actrice qui jouerait Newt.« 

Nous n’en savons pas davantage à l’heure actuelle, et il faudra certainement attendre de longs mois – le projet d’Alien 5 ne reprenant pas tant que Alien : Covenant ne sera pas achevé – avant que les choses ne se précisent… À suivre !

Tags :Via :Geek
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Il sera génétiquement modifié, il sera plus rapide, plus gros, plus méchant, il criera plus fort et il pourra se camoufler.
    Oh merde je me suis trompé de film

    1. Vous rêvez d’un Alien 5 avec Sigourney Weaver. Lisez la vraie suite d’Alien 4 Résurrection : ETERNITY (Alien 5) de Greg Orson. Lady Ripley dans une guerre génétique contre le mal…! Un grand voyage vers la planète d’origine des xénomorphes et d’incroyables révélations…! Tout sur l’origine des xénomorphes…! Une histoire de fou à la française… Une bombe !!!
      présentation : http://youtu.be/qiZ1cbuA-70
      Résumé : http://lesmainssansmaitre.blogspot.fr/p/eternity-alien-5.html

  2. Conclusions de la recherche 1986-2016 (schème évolutif)

    1. Le moteur de l’évolution des espèces serait une propriété physique, qui reste insensible au pouvoir séparateur de l’espace. Aussi la vie est ubiquitaire¸ elle remplit le cosmos¸ sur toute surface habitable. (Proxima b par exemple), l’univers est vivant.

    2. Le terme de « partage » est une proposition éminemment éthique, à la base de tous les cultes. Autre repère pour l’éducation, pour sortir du paradigme de la compétition (le plus apte ou fort) pour investir celui du partage.

    3. Le travail interdisciplinaire réunissant le premier moteur de l’évolution du vivant et la plus étonnante propriété physique, qui déjoue ce pouvoir séparateur de l’espace.

    4. L’évolution des espèces se produit exclusivement dans ce lapse de temps qui est l’instant, la caractéristique principale de ce moteur est donc l’instantanéité (cf les conditions de sa découverte : « Le paradoxe de simultanéité en épidémiologie » , Thèse 1986).

    5. « L’expansion du même » semble être l’enseignement de la NSB, serait aussi fondamental que tous les corps physique s’attirent, c’est-à-dire une loi générale, universelle.

    6. A l’instar de la causalité (XVIII e et XIX e siècle) viennent à présent une façon de raisonner sur le mode de la corrélation, faire sens, sans inférence, tel est le nouvel objectif de cette nouvelle logique. La répétition sémantique est le principal outil de cette nouvelle pensée, à l’image de la proposition du schème évolutif : répétition du même.

    Explicitation / conclusions 1986-2016
    1. Cadre l’origine du concept théorique est physique : donc mathématique, légale, ubiquitaire, générale, cosmique, expérimentale.
    2. Son expression direct (de l’épidémiologie) expansion du même (quantitatif, ici variant pathogène), indirect (processus observé) répétition du même, hors de toute causalité, on constate une récurrence, une reprise à l’identique ou proche, une succession, il y a accumulation quantitative.
    3. Message, constat, point de vue de l’observateur : idée de partage du cumul, équipartition selon une origine commune, répartition de l’acquis selon ce même critère, aucune idée supériorité, seul compte être là, au bon moment.
    4. Analyse de l’observateur : tout se passe dans l’instant, expansion et répétition de même sont également instantanées.
    5. Ce qui est très nouveau, voir difficilement concevable : le pouvoir séparateur de l’espace est nié dans les faits et dans les deux théories qui en dépendent la NSQ et la NSB.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité