Astérix est en orbite !

Asterix Satellite

Si je vous dis qu'Astérix n'a ni chien, ni moustache et qu'il est muet comme une carpe, vous vous dites certainement que cet Astérix là n'est pas du genre à boire de la potion magique avec son copain "enveloppé". Et vous avez raison ! Pourtant, il y a tout juste 50 ans, alors que le monde était divisé en 2, avec l'Union Soviétique d'un côté et les Etats-Unis de l'autre, un petit pays d'irréductibles Gaullistes devenait la troisième puissance spatiale mondiale en mettant sur orbite un petit satellite baptisé Astérix. 

Nous sommes le 26 novembre 1965. Une fusée Diamant se trouve sur son pas de tir. Dans sa coiffe, un petit satellite construit par Matra attend sagement sa mise en orbite. Il s’appelle officiellement A1, pèse 39 kilogrammes et renferme une balise émettant des ondes radioélectriques, un répondeur radar, un émetteur de télémesure et un système thermométrique.

Ce même jour de novembre, à 15h47, la fusée diamant s’élance depuis la base d’Hammaguir en Algérie. Le Général retient son souffle. La fusée Diamant pèse 15 tonnes et mesure 19 mètres de haut. Un peu plus de 10 minutes plus tard, le satellite A1 est mis en orbite. Sauf qu’il y a un problème…

satellite asterix

Maquette du satellite Astérix à l’échelle 1:1 à la Cité de l’espace (Toulouse). Il est en réalité plus petit que la photo suggère. L’effet de perspective est trompeur.

Au moment de la séparation avec la fusée, Le satellite n’émet pas son bip bip attendu. Les antennes du satellite A1 sont endommagées. Heureusement,  le réseau de poursuite et de localisation du Centre interarmées d’essais d’engins spéciaux confirme le passage du satellite à l’endroit prévu.

C’est ainsi que 8 ans après les soviétiques (et le satellite Spoutnik en 1957) et 7 ans après les américains (avec Explorer en 1958) la France  devient la troisième puissance qui parvient à mettre en orbite un satellite avec sa propre fusée. 

Comme nous le rappelle, la Cité de l’espace, qui fête actuellement les 50 ans du lancement du satellite et organise de nombreuses activités ce week-end, le nom Astérix ne s’est pas immédiatement imposé :

« L’équipe de tir avait proposé tout d’abord « Zébulon « qui était l’un des personnages d’une émission enfantine télévisée « le manège enchanté » dont la partie inférieure était un gros ressort lui permettant de se déplacer en sautant. Ce nom ne recueillit pas l’agrément de tous et « Astérix » fut suggéré du nom du petit héros gaulois des bandes dessinées à succès « OBELIX » d’Uderzo et Goscinny et qui fut agréé par tous. »

Quelques jours plus tard, le 6 décembre 1965, le CNES (l’agence spatiale française) met en orbite le satellite FR1. Le message est fort ! La France a la bombe nucléaire et la France est capable d’envoyer des trucs qui font bip dans l’espace. Je vous laisse faire le lien.

50 ans après, la France est toujours un des leaders mondiaux de l’aéronautique et de l’espace. En choisissant le prénom du héros d’Uderzo et Goscinny  comme nom pour le satellite, il y avait peut-être aussi la volonté d’incarner une certaine idée de la technologie française : orgueilleuse, audacieuse, astucieuse et inventive.

 

Tags :Sources :Cité de l'espace
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Encore plus fort: « Astérix » fut suggéré du nom du héros des bandes dessinées à succès « OBELIX » d’Uderzo et Goscinny…. WTF??????

  2. Et bien je me suis renseigné un peu, et j’ai beau fouillé, je ne vois pas de référence, nul part, à une bande dessinée de ce nom par les mêmes auteurs du nom d’Obélix. Je pense que l’auteur de la citation voulait dire « Oumpah-Pah », la BD d’avant Astérix, mêmes auteurs, et quelques archétypes similaires.

    Donc, mon cher 0sef Bugman, si tu réponds ça, c’est que tu as, toi, fait des recherches fructueuses. N’hésite pas à faire passer un lien allant en ce sens.

    Je ne vois pas trop la référence à l’Algérie par contre, puisque c’est seulement la zone de lancement du satellite en l’occurrence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité