La nouvelle Barbie est-elle trop bavarde ?

Barbie

Les Barbie d'aujourd'hui n'ont plus grand chose à voir avec les poupées d'il y a quelques années. Elles se déclinent désormais en de très nombreux modèles, avec des centaines d'accessoires, et intègrent parfois un équipement high-tech, y compris, comme pour Hello Barbie, un micro et un haut-parleur... Ce qui n'est pas du goût de tout le monde.

Hello Barbie sait même se connecter à Internet via Wi-Fi ou Bluetooth pour discuter avec l’enfant. Seulement voilà, « les enfants se confient à leurs poupées et révèlent des détails intimes sur leurs vies, mais ‘Hello Barbie’ ne va pas garder ces secrets« , s’inquiète Commercial-Free Childhood, un groupe de défense des enfants face aux intérêts commerciaux.

Comme c’est souvent le cas avec ce genre les objets connectés, « tout ce que votre enfant dit est transmis à des serveurs distants où tout sera stocké et analysé par ToyTalk, le partenaire technologique de Mattel. Les employés de ToyTalk et les sociétés partenaires écoutent les enregistrements des conversations de vos enfants, or ToyTalk ne veut même pas révéler qui sont ces partenaires.« 

Hello Barbie pourrait alors facilement être « une cible tentante pour les pirates informatiques, qui pourraient accéder à travers la poupée à des données conservées par votre famille sur des appareils et des réseaux domestiques« .

Du côté de ToyTalk, aucun risque, « de nombreuses options de sécurité ont été intégrées« , l’historique des conversations n’est pas sauvegardé et les données conservées ne seront « jamais utilisées à des fins publicitaires« . Et pour rassurer encore davantage, Mattel et ToyTalk ont même lancé une « chasse aux bugs« .

Tags :Via :Le Point
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité