NuAns Neo, le smartphone sous Windows 10 d’un nouveau genre

Neo NuAns

Difficile pour les smartphones tournant sous Windows de s’imposer face aux géants du marché, Google et Apple. Microsoft joue donc la carte de l’originalité pour s’imposer au travers de son association avec le constructeur japonais NuAns. L’heure est ainsi à l’épaisseur avec le Neo, un smartphone personnalisable.

Dans le monde, Android repassait dernièrement au-dessus de la barre des 80 % des parts de marché au 2ème trimestre 2015 alors qu’iOS atteignaient 13,9 % de PDM. La troisième place est prise par Microsoft et son système Windows Phone mais il plafonne à 2,6 % des parts de marché.

La sortie de Windows Mobile 10 ne devrait pas redistribuer les cartes. Mais certains constructeurs tablent tout de même sur cet OS pour se lancer sur le marché, à l’image de NuAns. La nouvelle marque japonaise vient en effet de présenter son smartphone Neo qui se distingue par son épaisseur (11,3 mm) et ses coques personnalisables. La coque du Neo est ainsi composée de deux parties amovibles pouvant être facilement changées au gré de l’envie de son utilisateur. Différentes matières permettent de modifier l’aspect de l’appareil : cuir, plastique ou encore bois.

Concernant les caractéristiques techniques de cet appareil, le Neo est équipé d’un écran de 5 pouces et embarque un processeur Qualcomm Snapdragon 617 associé à 2 Go de mémoire vive et 16 Go d’espace de stockage extensible. Sa batterie de 3 350 mAh justifie en partie l’épaisseur du smartphone. Il propose deux capteurs photos de 13 et 5 mégapixels et un port USB Type-C.

Cet appareil sera proposé uniquement au Japon au tarif de 380 dollars mais illustre un autre modèle possible sur le marché des smartphones, loin des copies de l’iPhone 6 et des engagements de finesse.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. 11.3 mm, c’est quand même une belle brique mais ce n’est pas encore le plus choquant (au moins, ça sera robuste). Le plus problèmatique, c’est l’utilisation un port USB-C qui n’est pas vraiment encore démocratisé sur nos machines, ce qui clash un peu avec le prix proposé qui est plutôt « bas »

    1. Vachement choquant @Inseri, d’utiliser un câble avec embouts USB-C et USB-A exactement de la même manière actuellement avec embouts micro-B et USB-A.

      C’est pas plus embêtant que maintenant et au moins il sera prêt quand nos machines seront tous USB–C. Surtout que celui-ci ne sort pas avant 4 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité