La crèche de Noël zombifiée, mauvaise idée ?

zombie Noël

Tout le monde n'a pas forcément l'ouverture d'esprit ou le recul pour plaisanter avec certains symboles. La preuve nous a été donnée outre-Atlantique, où un scandale a éclaté après la présentation d'une crèche de Noël où les personnages ont été zombifiés.

Jasen Dixon apprécie autant les scènes de la Nativité que les zombies. Apparement, il est impossible de mélanger ces deux « passions », sous peine de déclencher l’ire de certains fidèles.

Il s’en est rendu compte après avoir installé dans son jardin une crèche de Noël zombifiée – rythmée par le son dune version ralentie et visiblement flippante de  » Douce nuit, sainte nuit » -. Créée à l’origine pour promouvoir la maison hantée qu’il gère, « 13 Rooms of Doom », il a donc eu l’idée de la réutiliser à quelques semaines de Noël. « Faudrait pas gâcher », sauf cette fois : la crèche a rapidement été retirée après que des officiels locaux aient décidé qu’une telle installation n’était pas appropriée. Quand bien même Dixon a réclamé un permis pour son installation, il lui a été confirmé qu’elle était trop grande pour trôner dans son jardin. Menacé d’un jour-amende de 500 dollars, ce fan de zombies a finalement abandonné sous la pression, et a rangé à la cave sa crèche « destroy ».

En marge de la sanction pécuniaire, Jasen Dixon a également reçu chez lui quelques flyers, lui confirmant que Dieu en personne désapprouvait cette installation. Mais tous les religieux n’ont pas été agacés par sa crèche, et nombreux furent ceux à lui confirmer son soutien, soulignant son droit à la liberté d’expression. Marié à une catholique, Dixon a finalement confirmé que sa crèche de Noël zombifiée n’avait rien de revendicatif, afin de calmer les esprits.

(crédit photo : MTV News)

Tags :Via :mtv
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. top la crèche pourtant , mais bon certaines personnes aiment beaucoup casser les Couil.es aux autres , et ils sont pas mal nombreux chez les religieux il faut bien le dire ……

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité