Mark Zuckerberg défend les musulmans

Mark Zuckerberg

Donald Trump a beaucoup fait parler de lui ces derniers temps, notamment depuis la vague de violence qui a secoué le monde en Novembre. L'homme politique américain s'est notamment exprimé contre les musulmans. Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, a, lui, décidé de prendre leur défense.

Mark Zuckerberg ne souhaitait pas conserver le silence face à la tournure douteuse, dangereuse même, que prend la campagne de Donald Trump pour la présidentielle de 2016. Celui-ci a ainsi récemment affirmé que, en cas de victoire aux élections, il bloquerait complètement l’immigration des musulmans aux États-Unis, interdisant même l’entrée sur le territoire aux visiteurs et touristes musulmans.

Le message de Mark Zuckerberg, sur sa page personnelle, est limpide : « En tant que juif, mes parents m’ont dit que nous devons nous lever contre les attaques visant toutes les communautés. Même si une attaque n’est pas dirigée contre vous aujourd’hui, avec le temps les attaques contre les libertés de quelqu’un finiront par affecter tout le monde. Si vous êtes musulman dans cette communauté, en tant que dirigeant de Facebook, je veux que vous sachiez que vous serez toujours les bienvenus ici et que nous nous battrons pour protéger vos droits et créer un environnement paisible et sûr pour vous.« 

Tags :Via :Numerama
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. quand même très commerciale comme message…du genre, vient sur FB ici c’est le bonheur, pas de haine, de stigmatisation ou autre xenophobie..! et pourtant Facebook est une des plateformes principales pour le recrutement au Jihad, un repère de facho en tout genre et autre demeurés !
    avant de l’ouvrir Zuckerberg, fais du ménage sur ton réseau !

    1. Non, il préfère faire la chasse aux nichons.
      Poste une photo de nénés et ton compte est banni direct.
      En revanche, faire l’apologie du terrorisme et de Daech, tenter de recruter des kamikazes sur le réseau social n°1, il n’y a pas de problèmes.
      Comme si une paire de lolos avait tué quelqu’un.
      La pudibonderie américaine dans toute sa splendeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité